RMC

"On a pris des désinfectants plus puissants": les sociétés de nettoyage s'adaptent aux mesures d'hygiène renforcées

Dans le contexte du coronavirus, les mesures d’hygiène sont martelées par les autorités. Alors, pour bien les appliquer, les sociétés de nettoyage aussi ont revu leurs façons de travailler.

Se laver les mains, éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique… L’hygiène est semble-t-il la meilleure barrière à la propagation du virus.

Les sociétés de nettoyage qui interviennent auprès de municipalité ou d'entreprises ont dû revoir leurs façons de travailler. Délaisser le nettoyage des vitres au profit de la désinfection des parties communes par exemple.

Une fois que tous les enfants ont quitté cette crèche municipale, Perside se met à l’œuvre. Depuis l’arrivée du coronavirus, elle redouble d’attention: "Les poignées, les tables, tous les jouets. On essaye vraiment de bien essuyer et de bien nettoyer. Il faut y aller et ne pas hésiter. Avant, on le faisait déjà mais là, on le fait encore plus. Ça prend plus de temps, c’est normal".

"On a renforcé les équipes"

Des femmes et hommes de ménage qui ont dû être sensibilisé aux nouvelles procédures et aux nouveaux produits d’entretien. Adeline, la manager: "On a augmenté en gamme par rapport à ce qu’on utilisait avant. On a pris des désinfectants plus puissants".

Elle doit également gérer les demandes des sociétés, qui se multiplient: "J’ai au moins deux clients qui m’ont demandé de faire repasser un agent à l’heure du midi pour désinfecter à nouveau les points de contact. On a renforcé les équipes".

Et répondre aux requêtes n’est pas forcément simple. Stéphanie Bourgeois, responsable communication de cette société de nettoyage: "On a des clients qui ont une forte demande de gels hydoalcooliques. Ça n’a pas été évident parce que les fournisseurs sont beaucoup demandés".

Un enjeu important puisque c’est à l’employeur de garantir la sécurité, sanitaire notamment, de ses salariés.

Lionel Top (avec C.P.)