RMC

Plus de 1.000 nouveaux cas de coronavirus en 24h: quelles sont les régions les plus touchées?

RMC
Plus de 3500 nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière en France métropolitaine, soit une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente.

La seconde vague tant annoncée est-elle là? Le nombre de nouveaux cas confirmés de coronavirus en France poursuit son augmentation, avec "plus de 1.000 ce jour", et "10 nouveaux" foyers de cas groupés détectés depuis la veille, a annoncé jeudi la Direction générale de la Santé.

Le nombre de patients testés positifs au Covid-19 connaît une tendance continue à la hausse depuis trois semaines consécutives et cette "augmentation s'intensifie", souligne parallèlement jeudi Santé publique France dans son point hebdomadaire sur l'épidémie. 3.589 nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière en France métropolitaine, soit une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente, après des hausses hebdomadaires de 21% et 13%, détaille l'agence sanitaire. 

Sept départements métropolitains ont enregistré la semaine dernière un taux d'incidence au-dessus du seuil de vigilance, fixé à 10 cas positifs pour 100.000 habitants: la Mayenne, les Vosges, le Finistère, le Val d'Oise, le Haut-Rhin, Paris et la Seine-Saint-Denis. 

"Vulnérabilité modérée"

Depuis le 9 mai, 570 cas groupés (ou "clusters") ont été détectés mais 361 sont "clôturés", relève la DGS. 209 foyers sont donc encore actifs au 23 juillet, dont 10 nouveaux détectés depuis la veille. Un "cluster" est défini par la survenue d'au moins trois cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement. 

A partir de la synthèse de plusieurs indicateurs, la Mayenne (incidence de 72/100.000, nombre de cas toujours en augmentation), la Guyane et Mayotte sont classés en "vulnérabilité élevée", tandis que la Gironde, le Finistère et les Vosges sont en "vulnérabilité modérée".

La rédaction de RMC avec AFP