RMC

Quelles sont les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour sauver le secteur automobile ?

Le président de la République souhaite qu'un grand nombre de Français achètent un nouveau véhicule, plus propre, en augmentant les bonus d'achat d'un véhicule électrique et en élargissant la prime à la conversion.

Emmanuel Macron vient de dévoiler le plan du gouvernement pour relancer l'industrie automobile, gravement touchée par la crise du coronavirus. Un plan qui se divise en deux : 3 milliards d'investissements et d'aides pour innover, moderniser les usines et aides les entreprises en difficulté, et 5 milliards de prêts garantis par l'Etat à Renault.

Emmanuel Macron a également annoncé l'augmentation du bonus pour l'achat d'un véhicule électrique et un élargissement de la prime à la conversion, des aides qui se termineront le 31 décembre.

La première aide, c’est le bonus pour l'achat d'un véhicule électrique, qui est disponible pour tous. Ce bonus passe à 7000€ pour les particuliers et 5000€ pour les entreprises. Les conditions d'accès à la deuxième aide, la prime à la conversion, sont, elles, assouplies. Il faut d'abord que votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 18.000€ par part. Pour un couple avec deux enfants, cela représente 54.000€ de revenus.

Inciter les Français à acheter de l'électrique

Il faut également mettre à la casse un ancien véhicule, immatriculé avant 2006 pour les essences, et avant 2011 pour les diesels. Si vous remplacez cet ancien véhicule par une voiture thermique plus propre, la prime est de 3000€, et elle monte à 5000€ pour un véhicule électrique.

En cumulant les deux aides, on peut donc avoir une réduction de 12.000€ pour acheter une voiture électrique neuve. Des aides pour inciter les Français à passer à l'électrique, et pour déstocker les centaines de milliers de véhicules invendus pendant le confinement.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours