RMC

Qui est Christian Prudhomme, le patron du Tour de France?

Le portrait de Nico - Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a été testé positif au Covid-19 et doit s'écarter de l'épreuve pendant une semaine. En revanche, tous les coureurs sont négatifs et peuvent poursuivre la course.

Il avait participé à l’élaboration de règles très strictes. Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, a pourtant été lui-même testé positif au coronavirus. Selon le protocole sanitaire mis en place sur le Tour, si trois membres d’une équipe, coureurs, soigneurs mécaniciens étaient testé positifs, alors toute l'équipe pouvait être éliminé. Une règle qui ressemblait à une épée de damoclès sur le tour. À tout moment, un favori pouvait être exclu, voir plusieurs favoris, ce tour pas comme les autres en aurait été complètement faussé.

À tout moment, un favori pouvait être exclu, voir plusieurs favoris, ce tour pas comme les autres en aurait été complètement faussé. Et juste avant le départ de l’étape, ces résultats sont arrivés. Soulagement aucun coureur positif. En fait un seul positif. Le patron, Christian Prudhomme. Il a aussitôt quitté le tour ce qui n’était jamais arrivé. Ces illustres prédécesseurs, depuis plus d’un siècle avaient tous suivi le tour du premier au dernier jour. 

À presque 60 ans, Christian Prudhomme est l’illustration parfaite de l’adage, le journalisme mène à tout à condition d’en sortir. Journaliste de télé et de radio, né dans le nord, mais élevé à Paris, il a un parcours de bon élève. Il a commencé sur la 5, la chaîne de Berlusconi dans les années 80. Il est passé par l’Équipe TV puis France 2 ou il a présenté Stade 2. 

Plusieurs cas contacts

En 2004, le patron du tour Jean Marie Leblanc, lui-même ancien coureur, mais surtout ancien journaliste à l’Équipe lui propose d'être son adjoint puis il lui succède en 2007. Depuis 13 ans, il occupe donc ce poste qui fait de lui, pendant trois semaines, tous les ans, un des hommes les plus importants de France. Parce que suivre une étape dans sa voiture est un privilège très recherché. C’est le meilleur point de vue sur la course.

Le meilleur endroit pour voir et aussi pour être vu. Nicolas Sarkozy, François Hollande, Emmanuel Macron, ils ont tous participé à des étapes dans la voiture du patron. Et c’est bien ça le problème. Christian Prudhomme a vu beaucoup de monde ces derniers jours.

Le Premier ministre a suivi l’étape avec Christian Prudhomme samedi. Il est cas contact. Testé négatif mardi, il va quand même rester isolé à Matignon toute la semaine. Mais Jean Castex, n’est pas le seul. François Bayrou a petit déjeuner avec lui dimanche matin. Cas contact en attendant les résultats. 

Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, est elle aussi en quatorzaine pour avoir rencontré le patron du tour deux fois jeudi et samedi dernier. Sans parler de sponsors ou de journalistes qui ont eu la chance ces derniers jours de monter dans cette voiture. Enfin qui croyaient que c’était une chance, et en fait non.

Nicolas Poincaré