RMC

Reconfinement, interdiction de l'alcool sur la voie publique... Quelles sont les mesures envisagées dans les départements sous haute surveillance?

En Ile-de-France, la piste du confinement dès ce week-end est fortement envisagé selon des sources locales. Jeudi dernier, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que des décisions seront prises dans les départements sous surveillance en fonction de l'évolution de l'épidémie.

Quelles mesures pour les départements sous haute surveillance? Les préfets ont tenu lundi des réunions avec les élus locaux dans la plupart des 20 départements concernés. Avec pour but d'échanger et de connaître les positions de ces élus sur les scénarios envisagés. Un conseil de défense doit avoir lieu ce mercredi pour décider des mesures prises.

Dans certains départements, les élus sont fermement opposés à un confinement le week-end.

"Ca parait complètement injustifié en l'état", tonne un député de la majorité de Moselle, département où le taux d'incidence baisse ces derniers jours. Même constat dans la Drôme, où le préfet affirme que le confinement le week-end n'est pas envisagé.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19 et reconfinement: pourquoi Emmanuel Macron se fixe-t-il "4 à 6 semaines" avant d'éventuels assouplissements?

Le gouvernement favorise des mesures homogènes

Et même dans les régions plus touchées, cette hypothèse passe mal. "Ça va être très compliqué à faire accepter", soupire une députée des Bouches-du-Rhône.

Alors tous proposent des alternatives: ici des jauges plus strictes dans les commerces, là l'interdiction de l'alcool sur la voie publique. Et si confinement il y a, Valérie Pécresse réclame que les marchés en plein air et les lieux de culte restent ouverts dans sa région d'Île-de-France.

Malgré toutes ces suggestions, le gouvernement, lui, souhaite prendre une décision commune. "D’un point de vue technique, administratif et de communication, ce serait plus simple que les mesures soient homogènes”, explique un proche de Jean Castex. 

Romain Cluzel avec Guillaume Descours