RMC

Remboursement des traitements anti-tabac: "Ce n'est pas à la collectivité de payer"

La ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé ce mardi sur RMC et BFMTV un remboursement des traitements de sevrage du tabac à hauteur de 150 euros. Mais pour Ludwig, auditeur de RMC, ce n'est pas à la collectivité de prendre en charge cette aide aux fumeurs.

Pour aider les fumeurs à stopper la cigarette, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce mardi sur RMC et BFMTV le remboursement des traitements de sevrage tabagique à hauteur de 150 euros par an. Une annonce qui passe mal auprès de Ludwig, auditeur de RMC qui a appelé le 3216 pour en parler avec Jean-Jacques Bourdin. Il estime que ce n'est pas à la collectivité de payer pour ceux qui ont décidé de fumer. "Je suis choqué. Personne ne nous force à fumer et ça me choque qu'une prise en charge soit envisagée par la Sécu, alors que fumer n'est pas obligatoire. Personne ne vous a mis un couteau sous la gorge pour toucher votre première cigarette !".

"Je suis pour le paquet à 15 euros"

"Il y a des choix qui sont plus prioritaires", estime-t-il. Qu'on rembourse un traitement contre quelque chose que vous avez décidé de subir, ça me choque". Ludwig préconise plutôt que le prix du paquet de cigarettes passe à "15 euros", comme ça "il y aurait moins de fumeur". "On ne vous oblige pas à fumer, répète-t-il. Ça revient à dire aux gamins : fumez, c'est pas grave et le jour où vous voudrez arrêter la Sécu vous aidera".

P. Gril avec JJ. Bourdin