RMC

Salariés: certains cumulent chômage partiel et salaire versé au titre d'un emploi temporaire

Certains Français au chômage partiel décident de reprendre de l'activité en donnant un coup de main dans les exploitations agricoles.

Près de 11,3 millions de Français sont au chômage partiel. Mais la ministre du Travail Muriel Pénicaud l'a annoncé, à partir du 1er juin, l'Etat va progressivement baisser la prise des salariés via se dispositif.

Le chomage partiel ne s'arrêtera donc pas définitivement dans les entreprises mais le mécanisme va un peu changer. Et pour éviter de se retrouver dépendant justement de ce chômage partiel, certains salariés ont décidé de cumuler indemnité de chômage partiel avec un salaire versé au titre d'un emploi temporaire.

"Rester d'un coup sans rien faire, pour moi c'est difficile"

C'est ce que nous avons constaté dans une exploitation agricole à St-Péray en Ardèche. Après 3 semaines passés au chômage partiel, Magalie est venu prêter main forte à une exploitation agricole. Pour cette assistante scolaire, il était important de se remettre au travail.

"Rester d'un coup sans rien faire, pour moi c'est difficile. La reprise est plus que bénéfique pour la tête, c'est un tout en fait."

"Quand on voit les gens qui se bougent pour donner un coup de main ça fait chaud au coeur"

Et elle n’est pas la seule dans ce cas. Restaurateurs, serveurs, chauffeurs routiers… Ils sont plusieurs à avoir proposé leur aide au patron Benoit Nodin.

"Une dizaine se sont proposées, et même certains bénévolement ! Qui cherchaient à sortir et donner un coup de main. On a trois personnes qui sont au chômage partiel ici." 

Une aide non-négligeable pour cet agriculteur très touché par cet élan de solidarité.

"Quand on voit les gens qui se bougent pour donner un coup de main ça fait chaud au coeur. Ils se disent que l'agriculture a un intérêt, on revient à nos fondamentaux et c'est quelque chose de très fort quand même pour l'agriculture."

Des salariés temporaires qui quitteront l’exploitation après le confinement. Magalie, par exemple, arrêtera son contrat dès la reprise de son lycée.

Fanny Cousin (avec J.A.)