RMC

Cabines d'essayage, masques... Comment les magasins vont tenter de s'adapter

-

- - -

Les magasins vont rouvrir progressivement à partir du 11 mai et s'inquiètent des mesures d'hygiène à mettre en place.

Le 11 mai, les commerces rouvriront notamment les magasins de vêtements. Ils devront faire respecter la règle d'un mètre entre les personnes, limiter le nombre de clients à l'intérieur des commerces, le port du masque est aussi recommandé pour les vendeurs et clients.

Mais pas facile de respecter ces règles, notamment dans les cabines d’essayages, endroit confiné, forcément à risque. Les vêtements d’essayage risquent aussi de transmettre des maladies.

"Comment prendre en charge ces coûts supplémentaires qui viendront s'ajouter aux déficits"

Alors pour assurer la sécurité tout en assurant son activité, il faut s’organiser. Pierre Talamon, créateur de mode est dans sa boutique et s’affaire alors que le rideau est toujours baissé. Tout doit être prêt pour le 11 mai, à commencer par les cabines.

"Je vais faire un marquage d'un mètre 50, mettre une sorte de nappe au sol, ce sera enlevé à chaque passage de client, et lorsque le client aura essayé son vêtement et l'achète il sera conditionné sous sachet plastique etc.."

Des mesures qui auront un coût. Ce qui inquiète Eric Mertz président de la fédération nationale de l’habillement

"Nous avons déjà beaucoup de difficultés à imaginer notre avenir concernant l'équilibre financier. Nous nous interrogeons, et interrogeons Bercy pour savoir savoir comment prendre en charge ces éléments spécifiques, ces coûts supplémentaires qui viendront s'ajouter aux déficits."

Reste à voir, la fréquentation des magasins à partir du 11 mai. La fédération nationale de l’habillement prévoit cet été, une activité réduite presque de moitié.

Maxime Brandstaetter (avec J.A.)