RMC

Se vacciner, un "acte d'amour" selon le Pape: "S'il pouvait dire pareil de la pilule pour les femmes", tacle Elina Dumont

Les Grandes Gueules sont revenues ce jeudi sur la déclaration du pape François qui compare la vaccination à un acte d'amour.

Se faire vacciner contre le Covid-19 est "un acte d'amour", a plaidé mercredi le pape François en appelant tous les croyants à se faire immuniser.

"Grâce à Dieu et au travail de beaucoup, nous avons maintenant des vaccins pour nous protéger contre le Covid-19", a dit le pape dans un message vidéo destiné à soutenir l'initiative "It's up to you", une campagne d'incitation à la vaccination aux Etats-Unis et dans d'autres pays du continent américain.

"Amour pour tout le monde"

"Ils nous donnent l'espoir d'en finir avec la pandémie, mais seulement s'ils sont disponibles pour tous et si nous travaillons ensemble", a-t-il ajouté.

"Etre vacciné (...) est un acte d'amour", et "contribuer à s'assurer que la majorité des gens soient vaccinés est un acte d'amour. Amour pour soi, amour pour sa famille et ses amis, amour pour tout le monde", a poursuivi le souverain pontife de 84 ans.

>>> Campagne lancée aux USA, bientôt en France? Tout ce qu'il faut savoir sur la 3e dose de vaccin

L'avis des GG

Etienne Liébig (éducateur): "Il y a des religions pas aussi ouvertes. Il y a beaucoup de réticence chez des évangélistes que je connais. Ca a une énorme influence en Guadeloupe et Martinique d'ailleurs. Si le pape estime que c'est important je ne sais pas si ça va changer quelque chose en particulier."

Elina Dumont (intervenante dans le social): "Chez les catholiques purs et durs j'en connais, ils sont anti-vaxx. J'ai une amie qui a une sclérose en plaque elle veut rien savoir, même pas de médocs. Il y a des gens qui n'ont pas assez galéré dans leur vie et qui ne demande que ça.

Je voudrais donner un conseil au Pape, il pourrait aussi dire qu'autoriser la pilule pour les femmes est un acte d'amour également. Je m'occupe de beaucoup de femmes, il y a des femmes catholiques qui ne veulent pas prendre la pilule, elles ont sept enfants parce que le pape ne veut pas.

Soeur Emmanuelle que j'ai bien connue avait envoyé une lettre au Vatican au moment du Sida pour l'Afrique et n'avaient pas voulu à l'époque."

Barbara Lefèvre (enseignante): "Je crois comme Elina que chez les catholiques pratiquants traditionnalistes c'est pas la ruée sur les vaccins. Le pape est dans son job, mais si c'est possible d'avoir un peu de liberté individuelle.

J.A.