RMC

Simplifications administratives: l'espoir pour les parents de Valentin, handicapé à 80%

Le gouvernement souhaite simplifier les démarches administratives pour les personnes handicapées. Des simplifications dont pourrait bénéficier les parents de Valentin, 11 ans, handicapé à 80%.

Ce jeudi matin, Edouard Philippe a fait une série d'annonces pour améliorer la vie des personnes handicapées. Parmi les mesures proposées: la simplification administrative pour obtenir des aides.

Pour que Valentin, 11 ans et atteint de paralysie cérébrale, puisse avoir son ordinateur à reconnaissance oculaire, Stéphane, son papa, a dû multiplier les démarches: "On l'a commandé. Au bout de 7 mois, une commission s'est réunie et a donné son accord. Ensuite nous avons dû faire tout un tas d'aller-retours de papiers pour enfin l'avoir au bout d'un an".

"Une double peine"

Et c'est pareil pour toutes les demandes d'allocations ou de compensations liées au handicap de Valentin. Fastidieux mais surtout usant pour Stéphane: "Le sentiment c'est que c'est une double peine. C'est un travail administratif qui peut prendre une demi-journée ou une journée par semaine. On n'a pas le temps. Et puis c'est au détriment des sorties".

La simplification administrative, Anne Gautier, la maman de Valentin est pour. Mais attention au revers de la médaille pour celle qui est aussi militante associative: "On a vraiment peur que le gouvernement sous prétexte de cette simplification qui serait utile cache des économies qu'ils feraient sur le dos des parents".

Les associations craignent notamment que les aides soient normalisées, et ne prennent plus en compte les spécificités de chaque handicap.

Gwenaël Windrestin (avec P.B.)