RMC

Tâches ménagères, moments à deux… comment bien vivre le confinement quand on est en couple?

Pascale Dutilleul, conseillère conjugale, était l’invitée de "RMC Mobilisation Générale". Elle a donné quelques astuces pour qu’en couple, vous viviez le confinement le mieux possible.

24 heures/24, 7 jours/7. Avec ou sans enfant, le confinement peut mettre le couple à rude épreuve. Alors, pour vivre au mieux cette proximité absolue avec sa moitié et éviter les séparations une fois le confinement terminé, la conseillère conjugale, Pascale Dutilleul a livré quelques conseils dans "RMC Mobilisation Générale".

Tâches ménagères

En temps normal, selon une étude Ifop publiée en octobre dernier, un couple sur deux déclare se disputer plus ou moins régulièrement pour les tâches ménagères.

Alors, confinement oblige, ce sujet de discordes potentielles est d’autant plus d’actualité. Pour la conseillère conjugale, un mot d’ordre: l’organisation. 

"En cette période de confinement, la question est de savoir qui fait quoi. Donc il faut s’organiser. En ce moment par exemple, pas besoin de faire du repassage. Il faut prendre le temps de se dire ce qu’il y a à faire et ce que l’un et l’autre veut faire. Il faut choisir ce que chacun préfère faire. Puis, il faut se dire qu’on va faire certaines tâches par amour, même si on n’aime pas les faire".

Moments à deux... et temps pour soi

Les moments à deux sont quelque chose de très important dans un couple pour entretenir la complicité. Le temps pour soi quant à lui, est primordial pour préserver son intimité. Mais en cette période de confinement, ces moments sont souvent étroitement liés sur l’ensemble de la journée.

Pourtant, selon notre conseillère conjugale, il est malgré tout important d’organiser un temps de couple et un temps seul:

"Il faut prendre du temps pour soi. C’est la chose la plus importante. Il faut que chacun se réserve des plages horaires pour soi et pour le couple, avec des activités particulières".

Organiser l’espace

Pour éviter de se marcher dessus et surtout pour que les différentes activités de la journée soient bien distinctes, Pascale Dutilleul conseille également d’organiser l’espace:

"Il faut structurer le territoire familial. Un espace pour les jeux, un endroit où on va être calme et l’endroit où on travaille. Être aussi moins exigent sur le rangement pour ne pas se mettre de pression supplémentaire".
RMC Mobilisation Générale (avec C.P.)