RMC

Testé négatif au Covid-19, Trump tient son premier meeting et promet des "gros baisers aux belles femmes"

Se sentant "surpuissant",  Donald Trump, en grande forme, a voulu montrer à l'Amérique qu'il était bien de retour pour son meeting de campagne en Floride.

Il promet des "Big fat kisses": le président américain Donald Trump a été testé négatif au Covid-19 "plusieurs jours de suite" en utilisant un test rapide, a affirmé lundi le médecin de la Maison Blanche.

"En réponse à votre demande sur les tests Covid-19 les plus récents du président, je peux vous informer qu'il a été testé négatif plusieurs jours de suite en utilisant (le test) Abbott BinaxNOW", a indiqué le docteur Sean Conley dans un courrier rendu public par la Maison Blanche. Ces tests dits antigéniques sont généralement moins sensibles que les tests moléculaires traditionnels (PCR). Selon le médecin du président, qui ne précise pas les jours où les tests ont été réalisés, ces derniers ne sont pas les seuls indicateurs qui ont été utilisés pour "déterminer le statut négatif actuel du président".

Toujours selon la même source, l'ensemble des données recueillies ont permis à l'équipe médicale d'arriver à la conclusion "que le président n'est pas contagieux". Ce bref communiqué a été diffusé au moment où le président se trouvait à bord de son avion Air Force One pour se rendre en Floride, où il doit participer à un meeting de campagne.

"Je me sens si puissant"

Se sentant "surpuissant", Donald Trump, en grande forme, a voulu montrer à l'Amérique qu'il était bien de retour. Des masques jetés à la foule sans qu'il n'en porte lui-même, attitudes théâtrales: "Nous y voilà !", s'est-il écrié dans un rugissement triomphant - rendu légèrement rauque par son combat contre la maladie - au début lundi de son meeting à Sanford, en Floride.

Une semaine seulement après être sorti de l'hôpital où il était traité pour le coronavirus, Trump est monté sur scène en lançant des masques, comme une rock star qui distribuerait des autographes. Mais il ne portait pas de masque lui-même. Et personne d'autre non plus, sauf une petite minorité, dans la foule ultra-compacte des milliers de personnes venues assister au retour du républicain sur le terrain de la campagne.

"Ils disent que je suis immunisé", s'est-il vanté. "Je me sens si puissant". "On t'aime, on t'aime !", lui a répondu la foule. Parlant fort, parfois vulgaire, s'appuyant sur son répertoire de blagues, insultant les opposants et les journalistes: "Je peux marcher dans cette foule (...) embrasser tout le monde, embrasser les hommes... et les belles femmes! Je vais vous donner un gros baiser!" a-t-il lancé à la foule, toute acquise à sa cause.

Jean-Bernard Cadier avec AFP