RMC

Théâtres, concerts, expos... La culture ne fait pas le plein, et pas uniquement à cause du pass sanitaire

Quand la place de concert coûte 1000 dollars... pour les non-vaccinés

Quand la place de concert coûte 1000 dollars... pour les non-vaccinés - AFP

CA VOUS CONCERNE - Salles de concerts, de théâtre, expos ne font plus le plein. La fréquentation est en nette baisse depuis l'arrivée du Covid. Mais ce ne serait pas seulement à cause du pass sanitaire.

La crise du secteur culturel se poursuit. 75% de ventes de billets en moins pour les festivals cet été par rapport à 2019, seulement la moitié de billets vendus pour les concerts ou les théâtres et une baisse de 80% pour les cabarets.

Et ça n'a toujours pas repris en septembre, même s’il y a enfin un léger mieux cette semaine. Il y a le pass sanitaire bien sûr, mais pas seulement, il y a aussi le manque de têtes d’affiches internationales, et en même temps le manque de touristes étrangers, qui sont de gros consommateurs de culture quand ils viennent en France.

Et puis beaucoup ont perdu l’habitude de sortir, tout simplement. Il y a ceux qui ont peur de sortir, pendant des mois on nous a quand même dit que c’était dangereux, et certains même vaccinés gardent cette angoisse.

Pour d’autres c’est juste quelque chose qui ne fait plus partie du quotidien. En tout cas plus question de réserver des semaines à l'avance, la plupart des billets vendus le sont à la dernière minute.

Et puis ça coûte cher !

C'est peut être la principale raison de la baisse de fréquentation, après 1 an ½ de fermeture, surprise, les prix ont flambé. Ca commence à grogner sur les réseaux sociaux après des concerts plus courts payés au prix fort, par exemple 65 euros pour un concert de Kenji Girac dans l’Ain qui n’a duré que 50 minutes, ça fait cher la minute !

Même constat pour un pièce de théâtre avec Vanessa Paradis avec des places à 98€, de quoi décourager le public, résultat le spectacle est loin d’afficher complet pour les prochaines représentations.

Dans les cinémas, les prix sont restés stables avec une moyenne de 6€63 pour un billet en France. Mais on voit partout arriver des salles premium où on vous promet une expérience unique, moyennant un billet jusqu’à 5 fois plus cher.

Pourquoi cette hausse?

La justification de cette hausse c’est qu’avec la crise, les productions ont pris du retard donc forcément ça a entrainé des coûts. Sauf qu'il y a aussi eu beaucoup d’aides de la part du gouvernement.

D’ailleurs grâce au fond de solidarité le secteur des arts et spectacle se porte même mieux qu’avant la crise. Maintenant les aides vont commencer à baisser et il faudra bien faire rentrer l’argent dans les caisses.

Avec moins de public, la solution c’est d’augmenter encore les tarifs. On voit bien le cercle vicieux, d’autant qu’avec une augmentation générale des prix, on en parle tous les jours, flambée des prix de l’énergie, des matières premières... Il faut faire des choix pour boucler les fins de mois, et les loisirs arrivent logiquement en dernier.

>>> A LIRE AUSSI - La hausse des prix bientôt ressentie dans tous les secteurs économiques

Géraldine de Mori (avec J.A.)