RMC

"Un frémissement": augmentation de la circulation du virus, les autorités appellent à la vigilance

Le nombre de contaminations au coronavirus augmente en France alors que la barre des 30.000 morts a été franchie vendredi.

30.000 décès liés au coronavirus en France depuis le début de l'épidémie. Ce cap a été franchi vendredi soir, alors que le pays a enregistré 25 nouveaux décès ces dernières 24 heures, selon la Direction générale de la Santé.

Un cap franchi alors que Santé publique France révèle une "nouvelle tendance à l'augmentation de la circulation du virus" en France métropolitaine et que les autorités appellent toujours à "la vigilance" face au risque d'une deuxième vague de l'épidémie.

"Ce n'est pas une explosion de cas, mais il y a un frémissement"

Le gouvernement appelle donc à la "vigilance" pour prévenir une seconde vague. Le dernier bilan de Santé Publique France invite lui aussi à la prudence: "Ce n'est pas une explosion de cas, mais il y a un frémissement". Le virus circule encore peu sur le territoire, mais il circule plus ces derniers jours.

Différents indicateurs le démontrent, d'abord le nombre de cas confirmés, en France métropolitaine, ils sont en augmentation pour la deuxième semaine d'affilée, en raison de notamment la multiplication des cas en Mayenne.

>>> EN VIDEO - La Mayenne va-t-elle devoir être reconfinée?

4 millions de Français ont été infectés

Autre indicateur : le taux de reproduction du virus, il était de 1.05 la semaine passée, contre 0.9 la semaine d'avant, ce qui veut dire qu'une personne infectée en contamine désormais au moins une autre. Pour que l'épidémie régèresse, il faut maintenir ce taux en dessous de 1.

Enfin, les autorités n'arrivent pas à remonter la chaîne de transmission du virus dans 17 foyers de contamination. 15 d'entre eux sont situés en Guyanne, 1 autre en Normandie et un en Pays de Loire.

Selon un bilan épidémiologique de Santé Publique France, ce sont désormais plus de 4 millions de Français qui ont été infectés, soit près de 7% de la population du pays.

Caroline Philippe (avec J.A.)