RMC

"Un vrai effet positif": le gouvernement ne fermera plus les classes au premier cas de Covid-19 et va généraliser les tests à l'école

Finie la semaine d'isolement forcée à la maison au premier cas de Covid-19 dans une classe. Le gouvernement va généraliser le dépistage massif des élèves.

À Saint-Raphaël dans le Var, les élèves de cette classe de CM2 en ont pris l'habitude. Ils font des tests salivaires avec l'aide de deux infirmières, deux jours après un cas de Covid-19 détecté: "On doit faire le test pour le bien de l'école sinon on doit travailler à la maison et moi je n'aime pas trop", assure une élève. "Je trouve que c'est bien comme ça ceux qui sont négatifs peuvent continuer à venir".

Une très bonne mesure aussi pour les parents: "C'est bien organisé. Ça permet de ne pas propager le virus dans toute l'école. Il faut réagir vite", assure une habitante de la ville. "C'est pour protéger tout le monde donc faut le faire", renchérit un autre. "Je trouve ça bien, ça évite une fermeture de la classe", reconnaît la mère d'une élève.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: le gouvernement va accélérer la campagne de rappel et intégrer la 3e dose au pass sanitaire

6000 classes fermées

Ce protocole est en expérimentation depuis le mois d'octobre dans une dizaine de départements. Olivier Millangue, inspecteur de l'académie du Var reconnait les avantages de ces tests: "Nous avons eu 72 cas que nous avons traités et nous avons pu laisser ouvertes plus de 55 classes. C'est un vrai effet positif sur le fonctionnement des écoles". Et le temps des résultats. Les élèves testés sont mis à part des autres classes. Pour éviter un brassage.

Depuis le début de la pandémie, 6000 classes ont été fermées. Alors le gouvernement va généraliser l'expérience. Plutôt que de fermer une classe de maternelle ou de primaire dès le premier cas de Covid-19, il faudra maintenant soumettre les élèves à un test antigénique, PCR ou salivaire : si le test est négatif, l'enfant retournera directement en cours. Finie la semaine d'isolation forcée à la maison.

>> A LIRE AUSSI - Classe fermée pour cause de Covid-19: comment vous organiser?

Léna Marjak (avec G.D.)