RMC

"Une grosse fièvre, mal aux yeux, beaucoup de courbatures..." Guéris du coronavirus, ils témoignent sur RMC

TÉMOIGNAGE RMC - Nous avons rencontré Josué et Raphaël qui ont terminé leur période de confinement après avoir contracté le coronavirus. Ils peuvent reprendre le travail et témoignent de ce qu'ils ont vécu ces deux dernières semaines.

Ils sont guéris. Alors que les contaminations continuent, certaines personnes ont déjà guéri du coronavirus et sortent même de leur période de confinement de 14 jours. Raphaël et Josué sont tous les deux proches de l’église La porte ouverte chrétienne, où un rassemblement de 2.000 personnes en février avait entraîné un foyer de contamination.

Les deux pères de familles y sont passé avec leurs enfants. Résultat: eux ainsi qu’une grosse partie de leur famille a été contaminé… Josué a terminé son confinement mercredi et Raphaël mardi.

"J'étais vraiment allongé pendant trois quatre jours. Plus fort qu'une grippe quand même"

Ils sont guéris, et peuvent enfin sortir, reprendre leur travail.Nous avons pu leur parler. Pendant deux semaines, Josué a essayé d'occuper ses filles au mieux, tout en respectant les consignes de sécurité, pas toujours simple à comprendre pour Camille, 7 ans: 

"Avec maman on était allé faire du vélo jusqu'au bout de la rue. On a vu des gens et vu qu'on avait encore le coronavirus on s'est dit: 'Oups' et on est rentrés!"

Josué est désormais guéri, il reprend le travail ce jeudi matin, il n'a pas oublié l'apparition des premiers symptômes il y a 15 jours.

"Moi je n'ai pas eu les fameux problèmes respiratoires. C'était une très grosse fièvre, très mal aux yeux, beaucoup de courbatures, beaucoup de vertiges... J'étais vraiment allongé pendant trois quatre jours. Plus fort qu'une grippe quand même"

"C'est quelque chose de très aléatoire d'une personne à l'autre"

Toute sa famille a été contaminée. 20 personnes, avec des symptômes différents.

"Je connais des cas qui n'ont aucun symptôme, j'en connais d'autres qui en ont eu plus. Un autre cas qui est hospitalisé mais pas un cas grave comme on pourrait l'entendre. C'est quelque chose de très aléatoire d'une personne à l'autre"

Pour Raphaël*, contaminé aussi, la maladie n’a pas été plus forte qu’un rhume. Mais le confinement, il l'a respecté lui aussi.

"On s'ennuie ! C'est sûr qu'on s'ennuie. C'était très bénin pour moi. Donc il n'y a pas de raisons de s'inquiéter outre mesure pour sa santé personnelle, c'est plus par rapport aux autres. Il y a des gens pour qui c'est beaucoup plus douloureux. les décès augmentent, c'est une réalité qu'il faut aussi prendre en compte. C'est pour ces gens-là qu'il faut continuer à prendre des mesures." 

Josué et Raphaël peuvent à nouveau vivre normalement. Mais pour l’épouse et les filles de Josué, la maladie s’est déclarée plus tard, elles devront attendre jusqu’à la fin de la semaine.

Maxime Brandstaetter et Juliette Pietraszewski (avec J.A.)