RMC
Exclusivité

"Une incitation forte au port du masque en intérieur": l'appel de l'infectiologue Benjamin Davido

L’épidémie de Covid-19 reprend depuis une dizaine de jours. Plusieurs indicateurs se dégradent, couplés à l'épidémie de bronchiolite et à l'arrivée de la grippe. Sur RMC, l'infectiologue Benjamin Davido demande un retour d'une incitation forte au port du masque en intérieur.

Le Covid-19 est de retour. Une nouvelle vague apparaît depuis une dizaine de jours. Plusieurs indicateurs se dégradent. 49.000 nouveaux cas de covid ont été enregistrés, ce vendredi, soit 10.000 de plus que la semaine précédente. Le taux de positivité des tests augmente, les nouvelles hospitalisations aussi: +6 % en une semaine, + 9% en soins critiques. Le nombre de décès continue, de son côté, de diminuer. Une reprise de l’épidémie qui met une nouvelle fois notre système de santé à l’épreuve.

Pour diminuer les transmissions et faire que l'hôpital tienne, l'infectiologue Benjamin Davido, demande à un retour du port du masque.

"Il faudrait essayer d'aller vers une incitation forte du port du masque en intérieur", demande-t-il.

Pour lui, "il faut de la pédagogie: expliquer la situation particulière avec la bronchiolite, une forte reprise épidémique de la grippe, et qu'on arrive sur un début de neuvième vague du Covid". Il estime que le "vivre ensemble" est aussi de "se protéger les uns les autres dans des périodes où ces maladies circulent et où en intérieur les virus ont tendance à nous contaminer."

>>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités

Une triple épidémie?

Mais il n'y a pas que le Covid-19 qui inquiète les professionnels de santé. Ils redoutent en vérité une triple épidémie hivernale: épidémie de bronchiolite chez les bébés d’une ampleur sans précédent depuis dix ans, épidémie de grippe - pas encore déclarée - mais qui s’annonce plus précoce que les années précédentes et potentiellement une nouvelle vague de Covid-19.

Dans ce contexte Santé Publique France encourage les Français les plus fragiles et ceux de plus de 60 ans à se faire vacciner et rappelle l’importance des gestes barrières et du port du masque à l’intérieur et dans les lieux bondés: "Nous avons besoin de protection et le masque en fait partie" dit le nouveau président de la fondation hospitalière, Arnaud Robinet, qui formule une demande: autoriser les maires à imposer son port dans les lieux clos et les transports en commun. Pour l’instant seuls les préfets peuvent le faire.

Une demande pas à l'ordre du jour du ministre de la Santé François Braun. Début novembre, l’Académie de médecine rappelait l'importance du port du masque à l'intérieur et dans les lieux avec beaucoup de monde.

Margaux Bourdin avec MM