RMC

"Une perte d’environ 300.000 euros": le tourisme français touché de plein fouet par le coronavirus

Le coronavirus a touché de plein fouet l'économie mondiale et le tourisme n'a pas été épargné.

Parmi les activités économiques touchées par l'épidémie du coronavirus: le tourisme. Ces trois dernières semaines, les réservations faites auprès d'agences de voyages françaises s'effondre de 99% pour la période à venir entre avril et octobre.

D'autres pays asiatiques comme le Vietnam, la Thaïlande et le Cambodge souffrent aussi avec -61% en moyenne. Mais l'Italie inquiète aussi les voyageurs. De nombreux touristes qui devaient se rendre en Vénétie et en Lombardie annulent ou reportent leur séjour. Des touristes qui veulent éviter de se retrouver en quarantaine.

"Ça va représenter une perte d’environ 300.000 euros"

Responsable d'une agence de voyage près du Vieux-Port, Malika Gaouioui reçoit de nombreux appels de clients inquiets. Elle vient par exemple de trouver une solution pour ce Marseillais qui souhaitait annuler ses vacances prévues la semaine prochaine dans le Nord de l'Italie.

"L’hôtelier lui propose un report sans frais. L’hôtelier et le client n’étant pas responsable, on ne peut pas parler du remboursement du voyage mais d’un report que le client a accepté car on reste optimiste sur la situation à venir".

Trop tôt pour chiffrer un éventuel manque à gagner. Ce n'est pas le cas de la compagnie aérienne Twin Jet basée à Aix en Provence. La société a annoncé hier annuler tous ses vols pour la Lombardie jusqu’au 15 mars inclus. Une décision lourde de conséquence explique Guillaume Collinot, son directeur général.

"Ça va représenter une perte d’environ 300.000 euros jusqu’au 15 mars soit 10% du chiffre d’affaires. On connait nos passagers, on connait nos équipages et on n’a pas envie de possiblement prendre des risques inconsidérés. Ce n’est pas une décision qu’on prend de gaieté de cœur".

Air France de son côté maintient ses vols pour l'Italie. La compagnie aérienne propose néanmoins à ses clients un échange ou un remboursement sans frais pour les vols à destination de Milan, Venise et Bologne.

Lionel Dian et Nicolas Ropert (avec Maxime Trouleau)