RMC

Vincent Lambert: une autopsie prévue à Paris et du matériel médical saisi

Comment va se passer l'arrêt des traitements de Vincent Lambert?

Comment va se passer l'arrêt des traitements de Vincent Lambert? - François Nascimbeni / AFP

Une enquête doit vérifier si l'arrêt des traitements a été conforme à la loi.

Le corps de Vincent Lambert, décédé jeudi après près de 11 ans en état végétatif, sera autopsié vendredi à Paris dans le cadre d'une enquête pour vérifier notamment que l'arrêt des traitements a été conforme à la loi, a annoncé le procureur de la République de Reims. La dépouille mortelle est arrivée jeudi soir à l’institut médico-légal de Paris.

Le procureur a choisi Paris "par impartialité" explique-t-il car le CHU de Reims est visé par plusieurs plaintes de la famille Lambert. En plus de cette autopsie, des analyses toxicologiques vont être réalisées pour vérifier quels produits ont accompagné la mort de Vincent Lambert.

Du matériel médical a été saisi pour analyse et des auditions du personnel soignant vont avoir lieu. Toutes ces investigations n’ont qu’un seul objectif: attester que le processus d’accompagnent du décès a bien été réalisées conformément à la loi Leonetti. 

Cette autopsie sera menée par deux médecins légistes experts dès vendredi matin pour que le corps "puisse être restitué le plus rapidement possible" à l'épouse et tutrice de Vincent Lambert, Rachel.

Jean-Baptiste Bourgeon