RMC

Surendettement: pourquoi les femmes seules avec enfants sont les plus vulnérables financièrement

29% des femmes qui déposent un dossier de surendettement sont des mères cheffes de familles monoparentales comme le révèle une étude de la banque de France publiée vendredi.

Une étude de la Banque de France publiée vendredi relève que les femmes seules avec enfants sont surreprésentées parmi les personnes surendettées. En 2018, 54 % des dossiers examinés par une commission de surendettement concernaient des femmes, et 29 % d'entre elles élevaient seules leurs enfants.

"Au fil des années, le surendettement s'est concentré sur les personnes les plus fragiles financièrement, notamment les cheffes de famille monoparentale", explique Stéphane Tourte, directeur des particuliers à la Banque de France.

Et le problème vient le plus souvent du non-versement des pensions alimentaires par l'ancien conjoint. Plus de la moitié des dossiers de surendettement concernent des femmes, car ce sont les femmes qui 9 fois sur 10 endossent la responsabilité de chef de famille monoparentale.

La solution: ne pas hésiter à déposer un dossier de surendettement

Les mères célibataires sont ainsi considérées comme les profils les plus fragiles financièrement par la Banque de France. Très souvent leurs dettes s'accumulent à cause de pensions alimentaires non payées. Des sommes qui représentent en moyenne plus d'un quart de leurs ressources.

Près de 4 fois sur 10 ces pensions seraient totalement ou partiellement impayées. La Banque de France et les associations invitent donc vivement ces mamans monoparentales dans le rouge à déposer un dossier de surendettement.

Car les femmes seules avec enfants ont plus de chance de bénéficier d'un effacement total de leurs dettes, comme l'affirme Maxime Pekkip, administrateur de la fondation Cresus qui accompagne les particuliers dans leurs problèmes de surendettements. 

Jean-Baptiste Bourgeon (avec James Abbott)