RMC

700 millions, nouveaux points de recharge: ce qu'il faut retenir du plan ambitieux du gouvernement pour la voiture électrique

L'État va débloquer 700 millions d'euros sur les cinq prochaines années pour soutenir le développement de la filière de batteries électriques de nouvelle génération, a annoncé mercredi l'Élysée.

Mercredi soir, Emmanuel Macron a dîné avec des constructeurs automobiles et a annoncé un plan en faveur de la voiture électrique. L'un des plus ambitieux de l'histoire de l'automobile pour la transformation de la filière a déclaré le président devant les professionnels du secteur.

Parmi les mesures annoncées, l'ouverture de deux usines de batteries électriques: une en France, une en Allemagne. Une sorte d'"Airbus de la batterie" pour contrecarrer l'hégémonie asiatique. La France y injectera 700 millions d'euros.

100.000 points de recharges d'ici 2022

Deuxième mesure: développer le nombre de points de recharge des voitures électriques. 100.000 points de recharges d'ici 2022, 4 fois plus qu'aujourd'hui. Et pour ceux qui souhaitent en installer à domicile, le délai d'autorisation des copropriétés sera réduit de moitié de 6 mois à 3 mois.

Le gouvernement veut aussi montrer l'exemple avec son parc automobile. 50% de voitures électriques dans 3 ans, contre 15% aujourd'hui. Enfin, pour inciter davantage les particuliers à s'équiper, les parkings publics pourraient être gratuits pour les voitures électriques et des voies de circulations leurs seraient prioritaires.

Charlotte Peyronnet