RMC

Carlos Ghosn de nouveau inculpé pour abus de confiance et revenus minorés

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, en détention au Japon depuis son arrestation en novembre, a fait l'objet vendredi de deux nouvelles inculpations.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, en détention au Japon depuis son arrestation en novembre, a fait l'objet vendredi de deux nouvelles inculpations.

Le parquet a décidé de le poursuivre pour abus de confiance et pour avoir minoré ses revenus dans des rapports boursiers de Nissan entre 2015 et 2018. Il a déjà été mis en examen, le 10 décembre, pour avoir déclaré des rétributions amoindries sur les cinq années précédentes.

Le principal avocat de Carlos Ghosn, Motonari Otsuru, a annoncé qu'il allait demander la libération sous caution de son client de nouveau inculpé: "Je vais déposer une requête de libération sous caution", a-t-il dit dans un bref communiqué.

Carlos Ghosn a fait mardi sa première comparution devant la justice: amaigri et menotté, il s'est dit "faussement accusé" et a nié les allégations. 

Selon le parquet, l'abus de confiance est caractérisé par sa tentative de faire couvrir par Nissan "des pertes sur des investissements personnels" au moment de la crise financière d'octobre 2008. La somme incriminée s'élève à 1,85 milliard de yens (15 millions d'euros).

La rédaction de RMC (avec AFP)