RMC

Comment expliquer l'explosion des ventes de SUV depuis plusieurs années en France?

RMC
DUPIN QUOTIDIEN - En septembre, les ventes de SUV ont explosé en France. Problème, ces véhicules émettent énormément de gaz à effet de serre.

Les SUV ces voitures hautes, spacieuses, au croisement entre un 4x4 et un monospace cartonnent. Au mois de septembre ils représentaient 41% des immatriculations en France. Un record. Le problème c'est que les SUV sont très polluants. Ils émettent en moyenne 20% de gaz à effet de serre de plus que le reste des voitures.

Et selon un rapport de l'ONG WWF qui vient de sortir ils sont même la deuxième source de hausse des émissions de CO2 en France. Avec comme conséquence très concrète, c'est que les émissions de CO2 par les voitures ont baissé pendant des années de 2009 à 2016 et que c'est terminé, elles ne diminuent plus. Pour résumer selon le WWF si on n'arrête pas d'acheter massivement des SUV la France ne pourra pas respecter ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique

Vers une nouvelle taxe sur les SUV ?

Il y a déjà une taxe sur les émissions de CO2. Une taxe qui va augmenter à partir du premier janvier prochain. L'autre piste c'est une proposition de la Convention citoyenne pour le climat pour une taxe au poids c'est à dire que plus la voiture que vous achetez est lourde, plus vous allez avoir de malus. Pour l'instant le gouvernement a plutôt rejeté cette proposition en tous cas le ministère de l'Économie qui dit: "Attention à ne pas se tirer une balle dans le pied parce que les SUV sont davantage fabriqués en France que les petites voitures", mais un député de la majorité a déposé un amendement au projet de loi de finances pour un malus de 10 euros par kilo pour les véhicules à partir de 1700 kilos donc concrètement pour un véhicule de 1800 kilos il faudrait compter 1000 euros de plus sur une voiture. Les députés vont débattre de cet amendement aujourd'hui en commission.

La publicité pour les SUV bientôt interdite ?

C'est aussi une proposition de la Convention citoyenne pour le climat . Là aussi le ministre de l'économie Bruno Le Maire y est totalement opposé mais il serait en revanche favorable à ce que les publicités indiquent le niveau de pollution des véhicules...

Marie Dupin