RMC

"Gilets Jaunes": la détresse de Céline sur RMC qui a dû contracter un crédit pour payer ses factures

Si la hausse des prix du carburant est la principale source de colère des "Gilets jaunes", Céline, une auditrice de RMC, elle, va manifester samedi pour la baisse du pouvoir d'achat et son ras-le-bol face à la vie chère.

Son coup de fil poignant en direct sur RMC avait ému les auditeurs. Il y a quelques jours, Jean-Jacques Bourdin a reçu l'appel de Céline, auditrice de de la Drôme qui expliquait pourquoi elle comptait participer au blocage des routes le 17 novembre prochain en manifestation à la hausse des taxes sur le carburants. 

Cette maman célibataire confiait alors sans détour être "fatiguée de travailler pour payer les factures".

RMC l'a retrouvé à la veille de la grande journée de mobilisation des "Gilets jaunes". Ce samedi, comme tous les matins, Céline va se lever tôt. Mais cette fois-ci pour enfiler son gilet jaune et participer à un blocage... "J'ai hâte d'être samedi, d'entendre mon réveil à 6h15 et partir pour que ça bouge. Il faut que ça bouge!"

"Je n'ai pas à pleurer pour des factures"

Céline livre des repas pour des collectivités. Son salaire: 1100 euros nets par mois. Impossible avec ce budget de faire réparer sa voiture, de payer ses factures: Céline a dû faire un crédit pour payer ses impôts. "J'ai fait une demande de crédit de 3000 euros. C'est ça qui m'a mis en colère. Arriver à 39 ans et faire un crédit pour payer des factures, c'est honteux... Mais je n'ai pas le choix".

Céline a connu des périodes difficiles et veut se battre pour ne pas les revivre: "Depuis plusieurs mois, c'est mon grand fils qui va chercher le courrier. Je n'ai plus envie d'ouvrir la boîte aux lettres. Je n'ai pas à avoir des idées noires pour des factures d'électricité, des lettres d'huissier. Je n'ai pas à pleurer pour cela". 

Autant de raisons qui pousseront Céline à manifester plusieurs jours d'affilée s'il le faut. Elle se dit prête à se mobiliser et se faire entendre jusqu'à Paris.

Jean-Jacques Bourdin et Xavier Allain