RMC

Grève: hausse de 40% des accidents impliquant les deux-roues à Paris

A Paris, depuis une semaine, le trafic est fortement perturbé sur le métro. Alors les parisiens optent pour de nouveaux modes de transports comme les deux-roues.

Conséquence indirecte de la grève, le nombre d'accidents de la route concernant les deux-roues dont les vélos, trottinettes et scooters est en hausse de 40%. Ce chiffre a été donné par les pompiers de Paris qui en 10 jours, du 5 au 14 décembre, ont effectué 600 interventions sur ce type d'accidents, soit 150 de plus qu'à la même période l'an dernier.

Les pompiers appellent les automobilistes à la plus grande vigilance, car ce sont eux qui sont susceptibles de faire le plus de dégâts aux conducteurs de deux-roues. Un appel d'autant plus important qu'avec les nombreux embouteillages, les délais d'interventions sont plus long que d'habitude.

Aux urgences de l’hôpital Georges Pompidou de Paris, Sergio a les yeux rivés sur son portable. Cet étudiant vénézuélien est sous le choc, devant les photos de son accident et de la trottinette en deux morceaux.

"Peut-être que je n’ai pas été très prudent. J’ai sauté un obstacle et en retombant, la trottinette s’est brisée. Je pense que je me suis cassé la cheville", affirme-t-il. 

Des utilisateurs inexpérimentés

Pas toujours expérimentés, de nombreux utilisateurs de deux-roues sont victimes d’accidents, depuis le début de la grève. Tous souffrent de traumatismes similaires, explique le médecin urgentiste Simon Audibert. "Des plaies du visage, des traumatismes crâniens qui nécessitent parfois un scanner, de la chirurgie. Des fractures du poignet ou des membres inférieurs qui peuvent nécessiter de la chirurgie aussi", énumère-t-il.

Le délégué interministériel à la prévention routière, Emmanuel Barbe, rappel les consignes élémentaires pour circuler en sécurité. 

"Ne pas hésiter à se mettre un gilet réfléchissant, en plus du casque. Éviter d’avoir des oreillettes, il faut entendre, ça pourra prévenir beaucoup d’accidents. Et pour les vélos et les trottinettes, ne pas aller sur les trottoirs", affirme-t-il.

Emmanuel Barbe appelle également les usagers de la route à faire preuve, autant que possible, de patience, de calme et de courtoisie. 

Olivier Chantereau avec Guillaume Descours