RMC

Hausse du prix des PV de stationnement: bonne ou mauvaise idée?

A partir du 1er janvier 2018, les PV de stationnement seront remplacés par des "forfaits post-stationnement" dont le montant sera fixé par la municipalité. De quoi faire augmenter le prix de l'amende.

Finies les amendes à 17 euros. A partir du 1er janvier, les villes seront libres de fixer le montant de l'amende pour non-paiement du stationnement. Il s'agira désormais d'un "forfait post-stationnement". Dans certaines villes comme Castres ou Nancy, ce forfait sera moins cher, mais bien souvent l'amende sera désormais plus chère: à Paris, ce sera 50 euros, et jusqu'à 60 euros à Lyon.

> Bonne idée pour David Belliart, président du groupe des écologistes à la mairie de Paris:

"Lorsque vous voyez le taux de paiement du stationnement à Paris, vous savez qu'aujourd'hui, il faut des mesures plus incitatives et du coup il faut que le prix de l'amende soit suffisamment élevé pour dire aux gens qu'il est plus intéressant de payer le stationnement habituel. Aujourd'hui, il nous fallait augmenter le prix des amendes et ça rentre dans une politique de réduction de la place de la voiture et de faire que les gens qui utilisent leur automobile pour venir dans la capitale à un moment où il y a des problèmes de pollution et de congestion, s'acquittent du stationnement lorsqu'ils utilisent l'espace public pour se garer".

> Mauvaise idée au contraire pour Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes:

"C'est totalement faux de penser qu'en augmentant le PV de stationnement, on aura davantage de gens qui s'acquittent du montant du stationnement. La vraie question c'est de savoir quel est le coût du stationnement en voirie. Il est actuellement extrêmement prohibitif: quand vous voyez des tarifs à 3 ou 4 euros de l'heure, vous comprenez tout de suite que certains peuvent être tentés de ne pas s'acquitter de ce droit de paiement de stationnement.

Attention à la dérive parce que derrière cette impression qui voudrait pénaliser uniquement ceux qui ne respectent pas la règle, on va pouvoir pénaliser la petite minute de trop, car beaucoup de villes imaginent faire respecter cette règle du stationnement par des sociétés privées. Et là, pas de cadeau".

P.B. (avec R.G.)