RMC

Jusqu'à 400 euros: le gouvernement augmente les primes pour l'achat d'un vélo électrique

Jusqu'à 400 euros de prime. A partir de ce 15 août et pendant plusieurs mois, l'Etat augmente ses aides à l'achat d'un vélo électrique. Cumulables avec d'autres aides régionales, elles doivent permettre de faciliter l'achat d'un vélo électrique, un engin toujours coûteux.

Jusqu'à maintenant, Paolo n'avait pas envisagé l'achat d'un vélo électrique. Principale raison: ses petits revenus. Mais un coup de pouce supplémentaire pourrait le faire changer d'avis. Du 15 août au 31 décembre 2022, les primes vélos de l’État vont augmenter. Jusqu'ici de 200 euros, elles s'élèveront désormais à 300 euros et pourront même atteindre les 400 euros pour les personnes les plus précaires, ou en situation de handicap: "Cela peut encourager des déplacements plus responsables, éviter un peu de pollution dans le cœur de Paris déjà chargé en moteurs", espère Paolo.

Cette aide correspond à 25 % du coût d'un vélo à assistance électrique de ville, dont le prix moyen est de 1.500 euros. Une mesure qui vise à favoriser la "transition écologique" et à protéger "le pouvoir d’achat des ménages".

Mais tout le monde n'est pourtant pas aussi emballé que Paolo. Pour Pedro, un vélo électrique reste un trop gros investissement: "J'ai déjà cherché mais c'est trop cher. J'ai déjà cherché, c'est entre 2 et 3.000 euros. À ce prix-là, je m'achète une voiture", argue-t-il.

Le cumul d'aides possible

Pour baisser encore un peu plus le coût, il est possible de cumuler cette prime avec les aides régionales déjà existantes, comme le rappelle Yann Colin, responsable chez Ecox, un magasin spécialisé dans la distribution de vélo électriques: "Pour l'achat d'un vélo d'entrée de gamme à 1.200 euros, vous avez déjà en Île-de-France 500 euros d'aides plus 300 à 400 euros d'aide donc ça devient accessible".

Pour convaincre le plus grand nombre, il reste à améliorer la circulation des vélos, selon Olivier Schneider, président de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette: "On n'a absolument pas assez d'infrastructures. C'est des petits bouts de piste cyclable à droite à gauche", déplore-t-il. Au total, 5 millions d'euros ont été débloqués par l'Etat pour la mise en place de cette aide.

Alexis Vergereau (avec G.D.)