RMC

Malgré la grève, la SNCF veut se remettre sur les rails: "Tous les trains disponibles à la vente vont circuler"

La SNCF vend certains de ses immeubles (photo d'illustration).

La SNCF vend certains de ses immeubles (photo d'illustration). - Philippe Huguen - AFP

La SNCF met en place un service minimum pour tenter d'assurer la plupart des trajets de ses trains pendant les 15 prochains jours.

Entre les jours de mobilisation, les réservations déjà prises, les trajets les plus fréquentés et le nombre de non-grévistes. Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF, fait dans "la dentelle". Elle veut sécuriser et rassurer les usagers ne laisser personne à quai et éviter les trains bondés.

D'après ces annonces faites hier, 250 TGV par jour sont ouverts à la réservation, contre 800 en temps normal. Elle compte sur la stabilité des non-grévistes pour assurer ce service minimum pendant les 15 prochains jours, jusqu’au 7ème épisode grève les 3 et 4 mai.

"Tous les trains disponibles à la vente vont circuler"

"On le construit sur mesure en fonction des réservations qui sont déjà dans le système. Un vendredi on va privilégier les trains qui partent de Paris et qui vont vers des destinations de week-end, le dimanche l’inverse, un jour de semaine plutôt des allers-retours pour les rendez-vous d’affaires", explique-t-elle.

"On fait de la dentelle jour après jour dans un système normalement très figé, pour aller chercher nos clients, pour faire les trains dont ils ont besoin. Ce à quoi on s’engage aujourd’hui, c’est que tous les trains disponibles à la vente vont circuler".

Le prochain épisode de grève est attendu lundi et mardi.

Bettina de Guglielmo (avec G.D.)