RMC

Route: "La limitation à 80km/h a sauvé des vies"

Le gouvernement relance le débat sur les 80km\/h. Pour l'avocate Jehanne Collard, un infléchissement de la mesure permettrait peut-être de faire adhérer le plus grand nombre à cette limitation.

Le gouvernement pourrait faire machine arrière. Alors que le nombre de tués sur les routes diminue, la limitation des 80km/h sur les axes secondaires pourrait désormais se décider au cas par cas. Ainsi certaines routes pourraient repasser aux 90km/h.

Pour l'avocate Jehanne Collard, cet infléchissement de la mesure pourrait permettre aux Français de mieux l'accepter:

"Je crois que si on veut gagner le combat de l'absurdité de la mort sur la route, il faut que toute la société adhère aux mesures. Infléchir intelligemment sans risque cette mesure, c'est peut-être permettre que demain les citoyens acceptent d'autres mesures qui seront prises et qui seront essentielles. La société est systématiquement contre les mesures qui peuvent sauver des vies. Il faut trouver un moyen pour que la société adhère à cette mesure. Alors infléchissons-là, ça va peut-être coûter des vies humaines, mais ça va peut-être permettre de trouver un consensus dans ce combat".

"Derrière les chiffres, des vies humaines brisées"

Car selon un sondage, 78% des Français sont favorables à la suppression des 80km/h. Une opposition que ne comprend pas la magistrate: "Il n'y aurait jamais dû y avoir de débat sur les 80km/h. Le débat qui a existé montre à quel point notre pays n'est pas prêt à adhérer aux mesures concernant la sécurité routière. Je crois que le gouvernement a eu raison de prendre cette mesure, il a été infiniment courageux et on sait le prix qu'il en a payé. Derrière les chiffres, il y a des vies humaines brisées et que la décision des 80km/h a sauvé des vies. Il est démontré scientifiquement que les 80km/h sauve des vies".

Paulina Benavente