RMC

Une retraitée facturée pour avoir stationné dans une ville où elle n'a jamais mis les pieds

En utilisant l'application Indigo Neo, qui permet de se garer dans des parkings partout en France, une retraitée niçoise a eu la mauvaise surprise de découvrir des factures pour avoir stationné dans une ville où elle n'a jamais mis les pieds.

Bettina est une retraitée niçoise et une automobiliste "connectée". Depuis 2020, elle utilise une application pour se garer dans des parkings chaque fois qu’elle se rend à Paris. Cette application, c’est Indigo Neo, anciennement appelée OpnGo. 

La dernière fois que Bettina est venue à Paris, c’était fin décembre, et c’est là qu’elle a eu la mauvaise surprise: l’application localisait sa voiture dans la région de Metz alors qu'elle n’y avait jamais mis les pieds. "En regardant l'application, j'ai aussi réalisé que j'avais été facturé du 2 août au 12 décembre pour de petits montants dans différents parkings de la même région. J'étais choquée et ma crainte, c'était qu'il y ait une usurpation de plaque", raconte-t-elle à RMC.

"En essayant de joindre Indigo Neo, je n'ai pu avoir de conversation avec personne, je n'ai eu que des plates-formes informatiques. J'ai eu peur de ne pas pouvoir raconter mon histoire donc en rentrant à Nice, j'ai porté plainte au commissariat", assure Bettina.

Des bugs à l'origine des erreurs?

Le montant du préjudice s’élève à un peu plus de 50 euros. Aujourd'hui, Bettina veut récupérer son argent mais aussi alerter les autres utilisateurs.

Contactée, l’entreprise qui revendique 1,5 million d’utilisateurs, reconnaît faire face à des bugs, notamment de lecture des plaques d’immatriculation, mais elle dit travailler à leur résolution.

Concernant Bettina, Indigo Neo estime qu’il s’agit certainement d’une usurpation de plaques. "C’est l’option la plus probable", nous dit-on. Grâce à l'intervention de "RMC s'engage pour vous", Indigo va restituer l’intégralité des sommes indûment prélevées. Elle en a été avertie deux heures après notre premier contact avec l’entreprise, qui jusqu'ici ne lui avait proposé aucun remboursement. De son côté, Bettina va faire une demande pour obtenir un nouveau numéro d’immatriculation et une nouvelle carte grise.

Amélie Rosique, Elise Denjean et Joanna Chabas