RMC

Vivre la pénurie de carburant en zone rurale: "Si je n'ai pas de voiture, je suis coincé"

Dans les zones rurales où la voiture est souvent indispensable, les habitants doivent s'adapter à la pénurie de carburant.

Dans les zones rurales où la voiture est souvent indispensable, les habitants doivent s'adapter à la pénurie de carburant. - Philippe Huguen - AFP

REPORTAGE - Dans les zones rurales, les difficultés pour trouver du carburant prennent une toute autre dimension comme dans le Beaujolais, au nord de Lyon. Dans les campagnes, il est encore plus compliqué de se passer de voiture.

Trouver du carburant est devenu un parcours du combattant dans les zones rurales. Paradoxe de la situation, pour trouver de l'essence il faut parfois faire de nombreux kilomètres et donc consommer du carburant. Après plus de 30 minutes de route sinueuse et trois échecs devant des stations-services fermées, Christiane a enfin trouvé du gasoil à la pompe d'un supermarché de Belleville. "J'ai tourné, j'ai quand même trouvé une station. Je fais le plein au moins pour mon fils qui travaille, on pense aux enfants", explique cette automobiliste. 

Des professionnels qui adaptent leur activité

Car même pour rejoindre une grande ligne de transport en commun ou pour amener ses enfants à l'école, difficile de faire sans sa voiture entre les vignes du Beaujolais, à l'image de Patrice.

"Si je n'ai pas de voiture, je suis coincé. Je me déplace sur plusieurs sites pour mon travail, j'habite assez loin, j'ai des enfants, il y a besoin de circuler", explique-t-il. 

D'autres comme Xavier, plombier-chauffagiste a même dû changer sa façon de travailler pour éviter de faire trop de route et de se retrouver avec le réservoir de son fourgon à sec. "Tous les clients qui sont éloignés, qui ne sont pas urgents, on fait en sorte de les rassurer par le téléphone mais surtout d'éviter d'y aller. On essaye de faire le maximum, mais ce n'est pas facile", confie l'artisan. 

C. B avec Gwenaël Windrestin