RMC

Vol annulé ou retardé: vous pouvez être indemnisé en cas d’une perte de salaire

La Cour de Justice de l'Union européenne vient d'ouvrir la voie à une nouvelle indemnisation dans le secteur aérien: désormais la perte de salaire en cas de jour de travail manqué à cause d'un retard ou d'une annulation de vol, pourra être remboursée.

Rater des jours de travail à cause d'un avion retardé ou d'un vol annulé, une situation délicate qui conduisait jusqu'ici souvent à une perte de salaire. Mais cela pourrait changer après une décision de la Cour de Justice de l'Union européenne.

Tout est parti de la galère de deux passagers roumains qui partaient de Roumanie, direction leur travail, à Londres. Arrivés au comptoir d'enregistrement, les deux passagers se voient refuser l'entrée dans l'appareil. La compagnie Blue Air, comme beaucoup d'autres, a pratiqué du surbooking, la vente de places qui n'étaient pas réellement disponibles.

Des retenues sur salaire et un blâme

Voyage annulé, la compagnie leur verse alors 400 euros d'indemnités, comme le veut la loi. Sauf que les deux hommes ont perdu beaucoup plus: des retenues sur salaires pour des jours de travail manqués et un blâme pour ces absences.

Ils portent plainte. La justice roumaine se tourne finalement vers la Cour de Justice de l'Union européenne, qui autorise une indemnisation complémentaire.

Si vous êtes dans cette situation, sachez que c'est à vous d'apporter au tribunal la preuve du préjudice, c'est simple, les fiches de paie suffisent et que cette réparation complémentaire n’est pas obligatoire, mais seulement permise. Enfin, cette jurisprudence n'est valable que pour les vols à l'intérieur de l'Union européenne.

Rémi Ink (avec P.B.)