RMC

Yoann a roulé sans permis pendant 2 ans: "Pendant cette période je me suis servi d’un avertisseur"

Pour un auditeur de RMC, la limitation ne servira à rien tant que les avertisseurs comme Waze ou Coyotte seront toujours autorisés.

Gardez les yeux sur le compteur. A partir du premier juillet, la vitesse va être a baissé à 80 km/h sur de nombreuses routes secondaires accidentogènes. Pourtant, près de ¾ des Français sont opposés à cette nouvelle réglementation selon un sondage BVA. Pour Yoann, auditeur de RMC, c’est un coup d’épée dans l’eau, les automobilistes étant nombreux a utilisés des applications les avertissant sur la présence de contrôles et de radars.

"Je me suis fait arrêter à 180 au lieu de 50. J’étais un gamin j’avais 19 ans et je ne suis pas fier", a-t-il expliqué. Suite à son contrôle, son permis lui est retiré pendant deux ans, ce qui ne l'empêche pas de continuer à utiliser sa voiture; "Du coup, j'ai utilisé un avertisseur, Coyotte".

"Les gens rouleront toujours vite"

"Tant qu’on n’enlèvera pas les avertisseurs comme Waze et Coyotte, il y aura toujours des gens qui rouleront à 110-120 km/h. Mettre la vitesse à 80 km/h cela ne sert à rien tant que des gens auront des avertisseurs ils rouleront toujours vite et il y aura des accidents", assure Yoann.

Les applications comme Waze et Coyotte, donnent des informations sur l'état de la route le trafic ou encore les accidents à proximité, des informations bien utiles pour certains conducteurs. Cependant, ils donnent également l'emplacement des radars fixes et mobiles aux conducteurs un peu trop pressés.

Bourdin Direct (avec G.D.)