RMC

Un enfant meurt dans un incendie criminel près de Strasbourg

RMC
Les pompiers sont arrivés sur place peu avant 4h.

Un enfant de 11 ans est mort et onze personnes ont été blessées dans un violent incendie peut-être criminel qui a ravagé, dans la nuit de lundi à mardi, une HLM de Schiltigheim, dans la banlieue nord de Strasbourg. 

Débuté à 3H51 dans les parties communes de l'immeuble de deux étages, selon les pompiers, cet incendie est "criminel", a affirmé une source policière. "Un suspect âgé de 23 ans" a été interpellé dans la nuit selon les premières informations. 

Le parquet de Strasbourg indique, pour sa part, que l'origine de l'incendie est encore "indéterminée". "Une enquête en flagrance est en cours confiée au commissariat de Strasbourg", a ajouté le parquet, qui doit communiquer davantage "dans l'après-midi".

Des tags anti-migrants découverts

Le corps de l'enfant âgé de 11 ans a été découvert dans leur appartement, au premier étage. Sa mère et d'autres enfants "ont sauté pour échapper aux flammes" mais leurs pronostics vitaux ne sont pas engagés, selon la source policière interrogée.

Le père de l'enfant décédé est arrivé sur place en début de matinée.En état de choc, il a été pris en charge par les secours. "La maman souffre de la hanche, un des enfants souffre au niveau de la nuque", a indiqué à la presse Dominique Schuffenecker, directeur de cabinet de la préfecture du Bas-Rhin. 

"A ce stade, on n'exclut ni l'accidentel ni l'intentionnel", a déclaré, prudente, la maire Danielle Dambach. Néanmoins, elle a rappelé l'incendie qui s'est déclaré le 19 août dans un autre bâtiment de la commune, où une association hébergeait des familles d'origine étrangère. Des tags anti-migrants l'avaient revendiqué quelques jours plus tard sur les murs de la mairie d'un village du Bas-Rhin. "C'est quand même bizarre. Pourquoi d'un coup des communs d'immeubles prennent feu au milieu de la nuit?", s'est-elle interrogée.

La rédaction de RMC (avec AFP)