RMC

Un homme interpellé et placé en garde à vue après la violente agression d'un photo-journaliste

L'agression a eu lieu samedi dans le quartier sensible de Croix rouge à Reims. Le pronostic vital du photo-journaliste est toujours engagé.

Un homme a été placé en garde à vue lundi dans le cadre de l'enquête sur l'agression samedi d'un photo-journaliste du quotidien L'Union dans un quartier sensible de Reims. L'enquête est ouverte des chefs de tentative de meurtre aggravé et non-assistance à personne en péril, a précisé le procureur.

Le suspect est majeur. Il a été interpellé lundi en fin d'après-midi et placé en garde à vue pour tentative de meurtre aggravé. Quelques heures avant cette arrestation, la police avait lancé un appel à témoins pour tenter de faire la lumière sur les événements qui ont conduit ce photographe de 65 ans en réanimation au CHU de Reims.

80 CRS déployés dans ce quartier sensible

Son pronostic vital reste engagé, selon l'un de ses collègues. La direction du journal l'Union, a déposé plainte lundi pour tentative de meurtre et atteinte à la liberté de la presse, car selon elle, il parait clair que c'était le journaliste qui était visé.

Depuis son agression, il n'y a pas eu d'autre incident dans le quartier. 80 CRS sont toutefois déployés dès ce mardi pour sécuriser le secteur. Ils resteront sur place au moins toute la semaine. 

Benjamin Smadja