RMC

Vacances: de nombreux Français choisissent de partir à la dernière minute cet été

De nombreux Français préfèrent cette année réserver leurs vacances d'été au dernier moment. Pour l'Umih, le syndicat du secteur, cette façon de faire est liée aux habitudes de consommation de dernière minute de la nouvelle génération.

Cet été, les Français partent en vacances à l'imprévu et pour des séjours de courte durée. C'est l'un des bilans tirés par les stations balnéaires qui ont eu de nombreuses réservations de dernière minute au cours du mois de juillet.

"On a dû réserver le camping mercredi [pour le dimanche, NDLR], on n'est pas très organisé donc on prévoit les choses à la dernière minute" témoigne Lucie qui est venue passer quelques jours aux Sables d'Olonne (Vendée). "On a fait aussi un week-end randonnée en Bretagne et on s'y est pris aussi à l'arrache".

Cette tendance à la réservation "last minute" est confirmée par certains hôteliers, comme Julie Dherbilly.

"Avant on était complets quelques semaines à l'avance, même des fois des mois à l'avance, là on va avoir des chambres disponibles le matin et qui seront louées l'après-midi ou le soir" explique cette réceptionniste au micro de RMC.

"Ils se disent qu'il y a toujours une offre disponible pour eux"

Pour le syndicat de la filière, l'Union des métiers et des industries de l'Hôtellerie (Umih), la réservation de dernière minute est liée à l'évolution des modes de consommation.

"Les gens ont effectivement plus envie de choisir à la dernière minute ce qu'ils veulent, ils se disent qu'il y a toujours une offre disponible pour eux, et n'ont pas cette notion d'éventuels manques" commente Maxime Grondin, président des hôteliers de l'Umih Vendée. "On est sur une génération qui est très habituée à cela, à de la consommation minute".

Ce manque de visibilité sur les réservations peut parfois être difficile à gérer pour les professionnels du secteurqui font face à une pénurie de main d'oeuvre depuis le début de la saison.

Les lieux de vacances ont enregistré entre 75 et 80% de taux de remplissage à Paris et sur la Côte d’Azur au mois de juillet. Et le mois d'août pourrait être encore meilleur pour les professionnels, selon les prévisions.

Kevin Gasser avec Emilie Roussey