RMC

Vers un confinement dur? "Rien n'est décidé", mais...

EN VIDEO - Un homme gifle Emmanuel Macron en visite dans la Drôme

EN VIDEO - Un homme gifle Emmanuel Macron en visite dans la Drôme - RMC

Face à la flambée actuelle l'exécutif ne ferme aucune porte.

Va-t-on vers un confinement similaire au printemps 2020? Le contexte est toujours le même et la tension reste très forte tension dans les services de réanimation du pays.

Selon les derniers chiffres publiés par Santé Publique France: 4.872 personnes sont actuellement soignées en réanimation. C'est le chiffre le plus haut depuis le début de l'année, un chiffre qui se rapproche dangereusement du pic de la deuxième vague en novembre 2020.

Un nouveau conseil de défense sanitaire doit se tenir mercredi pour décider d'un éventuel durcissement des mesures. La pression s'accroit de plus en plus sur l'exécutif, pour que de nouvelles mesures, type confinement, soient prises dès cette semaine.

"Nous prendrons si nécessaire les mesures qui s'imposent"

"Rien n'est décidé" assure Emmanuel Macron, le chef de l'Etat temporise, dans l'attente des premiers effets des mesures sanitaires renforcées, décrétées dans les 16 premiers départements, il y a 10 jours.

Ces effets seront-ils suffisants pour enrayer l'épidémie? Là est toute la question. "Nous prendrons si nécessaire les mesures qui s'imposent", jure le chef de l'Etat, avec plus que jamais sur la table le scénario d'un reconfinement strict, avec écoles fermées.

La fermeture des écoles n'est plus un tabou pour Emmanuel Macron

Dans l'Education nationale, la situation semble de plus en plus intenable. Plus de 3.250 classes du pays sont fermées, c'est le chiffre le plus haut depuis fin septembre.

La fermeture des écoles n'est plus un tabou pour Emmanuel Macron, mais elle reste la solution de tout dernier recours. Alors que l'exécutif mise sur une accélération de la vaccination, près de 3 millions de doses seront livrées cette semaine. 

>> A LIRE AUSSI - Peut-on (vraiment) éviter une fermeture des écoles face à la hausse des cas de Covid-19?

Paul Barcelonne (avec J.A.)