RMC

Sourcils touffus, bisous et misophonie: voici les lauréats des "IG-Nobel 2020"

Chaque jour, Charles Magnien vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité, dans Apolline Matin, sur RMC.

Les prix Nobel des études les plus farfelues viennent d’être remis. Ca s’appelle les IG-Nobel, c’est très sérieux, avec des "anti-prix Nobel". Ils ont été remis à Harvard.

Dans la catégorie psychologie, ce sont des Canadiens qui l’emportent pour leurs recherche sur le lien entre notre personnalité et nos sourcils. Selon eux, avoir des sourcils épais et fournis serait signe d’un niveau de narcissisme élevé. 

Une nouvelle maladie

Le prix d’économie revient à une étude internationale sur le lien entre les baisers sur la bouche et les niveaux de revenus. Résultat, plus les inégalités financières sont grandes au sein d’un pays, plus on s’embrasse. Ce serait une manière de se rassurer.

Enfin, le prix dans la catégorie médecine est remporté par des Belges qui ont diagnostiqué une nouvelle maladie: la misophonie. C’est ce sentiment de détresse que certains ressentent face à des bruits de mastications, des bruits de bouches, ou encore le cliquetis des touches d’ordinateur. 

Charles Magnien