RMC

Tableau de Léonard de Vinci à 450 millions de dollars: "A ce prix, ce n'est pas pour l'amour de l'art"

-

- - -

Un tableau de Léonard de Vinci a été adjugé mercredi pour 450,3 millions de dollars lors d'une vente aux enchères chez Christie's à New York. Un montant record pour ce tableau estimé à 100 millions de dollars. Pour Didier Rykner, directeur de la rédaction du site La Tribune de l'Art, c'est une acquisition "qui ne rentre pas dans un cadre logique".

Didier Rykner est directeur de la rédaction du site La Tribune de l'Art.

"Ce tableau vaut 450 millions de dollars puisque des gens l'ont acheté à ce prix-là! Mais si j'étais très riche, je ne dépenserais pas 450 millions dans ce tableau.

Christie's a été très fort. Ils ont vendu ce tableau dans une vente de tableaux modernes à des acheteurs de tableaux modernes. Et ça a fonctionné. Ils l'ont présenté partout dans le monde, les gens faisaient la queue pour aller le voir. Et il y a des gens qui ont beaucoup d'argent et qui veulent se payer un Léonard de Vinci considérant qu'ils n'auront jamais d'autre occasion de le faire.

Il y a toujours beaucoup de spéculation autour de la peinture moderne ou contemporaine, beaucoup moins sur la peinture ancienne. Cette vente est exceptionnelle parce qu'il y a peu d'artistes qui sont capables de susciter un tel engouement.

"On saura qui l'a acheté"

Mais pour 450 millions de dollars vous pouvez faire une collection exceptionnelle de tableaux baroques italiens par exemple. C'est beaucoup plus intéressant que d'acheter un tableau repeint de Léonard de Vinci. On ne parle pas d'art ou d'amour de l'art ici, on est sortis de ça.

Je ne pense pas qu'une personne qui achète ce tableau à cette somme le fasse par amour de l'art, ce n'est pas possible. C'est pour ça que je pense qu'on saura qui l'a acheté, je ne pense pas que la personne le fasse pour ne pas être connue. A mon avis, à ce prix-là, ce n'est pas un musée. C'est sûrement un riche collectionneur, le Qatar qui achète des tableaux très chers, mais je n'en sais rien!

C'est une bonne affaire pour le vendeur qui l'avait acheté 127 millions de dollars et peut-être que l'acheteur le revendra un milliard de dollars dans quelques années! Là, même les gens qui pensaient que ce tableau allait bien se vendre sont surpris par ce montant record. On n'est pas du tout dans un cadre logique dans cette vente. Celui qui l'a acheté ne le fait pas pour faire une affaire mais uniquement pour l'image".

Propos recueillis par Paulina Benavente