RMC

A quel âge faut-il acheter un portable à son enfant? Ça fait débat sur RMC

Même s’il n’y a pas véritablement d’âge minimum, entre le CM2 et la 6e, il y a deux fois plus d’enfants qui sont équipés d’un téléphone portable.

Six élèves sur 10 possèdent un téléphone portable quand ils arrivent au collège. Entre 12 et 17 ans, ils sont plus de 8 sur 10 à en être équipés. Problème : les attentes des enfants et des parents ne sont pas les mêmes.

Papa et maman veulent simplement être prévenus en cas de problème ou être rassurés. Dans ce cas, pas besoin d’un smartphone, un téléphone tout simple peut suffire et l’enfant peut l’avoir assez tôt. Par contre, les enfants, eux, réclament des smartphones pour rester en contact avec leurs amis et être sur les réseaux sociaux.

Selon un sondage Yougov, 43% des parents estiment quand même qu’un premier smartphone s’achète avec les 15 ans…

La psychothérapeute Hélène Romano ne trouve pas cela aberrant, il n’y a pas d’âge minimum selon elle, mais prudence: "Il ne faut pas diaboliser l'usage du téléphone mais de les aider à comprendre qu'il y a des usages très positifs et des usages qui peuvent être particulièrement douloureux. Il faut éduquer ses enfants au téléphone mais cela nécessiterait que les parents soient eux-mêmes éduqués à l'usage du téléphone et la nouvelle génération a beaucoup de travail de ce côté-là".

Accompagner ses enfants dans l'apprentissage, c'est ce que conseille aussi Justine Atlan, directrice générale de l'association e-Enfance ce matin sur RMC.

2h16 devant le petit écran

Selon l’étude Baromobile de l’an dernier, les jeunes passent plus de temps que leurs parents sur les smartphones. En moyenne, ils regardent ce petit écran 33 fois par jour pendant 2h16 alors que la moyenne nationale est de 1h42.

Et l’usage du smartphone peut nuire à la concentration à l’école comme le rappelle l’Education nationale, peut nuire à la qualité d’écoute et peut perturber tout simplement les cours.

C’est pour cela que Wadya de famille de trois enfants estime que le plus tard sera le mieux: "Plus tard c'est et plus ils auront conscience de leurs envies et de leurs besoins. A 7-8 ans, un enfant ne sait pas s'autoréguler. Il ne faut pas créer de dépendance".

Ce papa n’est pas seul, notamment quand on sait que des cadres de la Silicon Valley donc des personnes travaillant pour les Google, Facebook et autre Apple mettent leurs enfants dans des écoles déconnectées. Smartphones mais aussi ordinateurs et tablettes y sont bannis.

Lucas Scaltritti