RMC

Comment (mieux) protéger sa vie privée sur les réseaux sociaux?

Notre expert en numérique, Raphaël Grably, vous livre une astuce très simple pour protéger votre vie privée tout en continuant à publier des photos sur les réseaux sociaux.

Vos publications Instagram peuvent se retourner contre vous. On l’a vu très récemment dans le procès autour de l’héritage de Johnny Hallyday, un post Instagram peut être utilisé dans tribunal pour prouver la culpabilité de la partie adverse.

"Ces métadonnées peuvent être utilisées contre vous dans un tribunal"

Une preuve, qui ne se base pas forcément sur la photo elle-même mais sur la géolocalisation de celle-ci.

"La métadonnée correspond aux données associées à vos publications. Ces métadonnées, correspondent à la date, au lieux ou à l’heure et peuvent être utilisées contre vous dans un tribunal. On l’a aussi vu au sein des entreprises, quand un salarié déclare être en arrêt maladie mais qu’il se trahit en postant une photo sur les réseaux, localisée dans un endroit plus exotique".

"Il n’y a pas que le contenu de ce qu’on publie qui est important mais aussi tout ce qu’il y a autour"

Ces données sont activées par défaut dans les paramètres de nos réseaux sociaux. Alors, pour conserver un semblant de discrétion, il est nécessaire de désactiver cette géolocalisation.

"Il n’y a pas que le contenu de ce qu’on publie qui est important mais aussi tout ce qu’il y a autour et qui souvent, est activé par défaut. Si vous voulez vraiment protéger votre vie privée tout en continuant de publier des photos, vous pouvez aller dans les paramètres et désactiver cette géolocalisation automatique".
Le weekend des experts (avec Caroline Petit)