RMC

Confinement jusqu'au 11 mai? Voici une sélection de jeux vidéo pour prendre l'air virtuellement (en famille)

Une île paradisiaque à explorer, des courses de karts enflammées ou encore un zoo à gérer: en cette période de confinement, la consommation de jeux vidéo explose... Et voici quelques idées en plus.

Evidemment en période de confinement la consommation de jeux vidéo explose. Les téléchargements ont été multipliés... par trois la première semaine de confinement. Et au fur et à mesure que les semaines se suivent et se ressemblent, les statistiques vont exploser. Après avoir remporté toutes les courses dans Mario Kart ou fait et refait les maps de Fornite, voici une sélection pour sortir de son train-train quotidien et en famille.

"Animal Crossing: New Horizons"

On aurait pu s'attendre à un jeu d'action. Un jour de courses auto, peut-être. Non, le carton du moment est un jeu pour le moins paisible. Dans "Animal Crossing: New Horizons" sur Nintendo Switch, le seul objectif est de se créer une seconde vie sur une île paradisiaque... loin du coronavirus.

La preuve du carton: c’est le démarrage le plus rapide de l’histoire de la nouvelle console portable de Nintendo. Devant les Mario, Zelda et même devant le dernier Pokemon, ce qui n’est pas peu dire. Près de deux millions d’unités vendues en trois jours rien qu’au Japon. C’est le jeu le plus vendu du moment en France, toutes consoles confondues. Et sur les réseaux sociaux, on ne parle que de ça: "Animal Crossing: New Horizons". Comment pêcher, comment changer de t-shirt, où trouver des tarentules... Autant de questions existentielles (ou presque) qui passionnent les gamers français. 

Dans ce jeu aux graphismes très mignons, presque enfantins, vous débarquez sur une île déserte où il va falloir se créer une vie, un peu sur le principe des Sims. Pas d’objectif particulier si ce n’est de vivre et de profiter, se fabriquer une maison, en prenant un prêt sans intérêt, jardiner, pêcher, regarder ses carottes pousser, se promener sur la plage, collectionner des coquillages, discuter avec des animaux ou d’autres joueurs, sans distanciation sociale. 

Le temps passe en vitesse réelle, les journées durent 24 heures. C’est donc un peu une deuxième vie que vous vous créez, loin du coronavirus. Un côté contemplatif, un monde relaxant, bienveillant, sans violence et surtout sans virus. On comprend que la recette puisse plaire quand la moitié de la population est coincée à la maison avec la plus grande catastrophe sanitaire de ce début de siècle. C’est une source d’évasion mais aussi de réconfort incroyable. 

Le jeu est un tel succès qu’il a a lui seul tiré les ventes de la Switch vers de nouveaux records. Un jeu, qui a lui seul fait vendre une console, c’est ce qu’on appelle dans l’industrie un "killer game" ou un "system seller". Le rêve de tout éditeur de jeu et de tout fabricant de console.

Ces bons vieux FIFA et Mario Kart

A défaut de pouvoir sortir et se dégourdir les gambettes, les jeux vidéo qui permettent de faire du sport à la maison sont toujours un bon moyen de se défouler. 

On peut donc parler de courses en karts, les fameux "Mario Kart" qui sont plus que jamais au coeur de l'attention... Si les versions sur Switch ou sur smartphones permettent de jouer en ligne avec des joueurs de la planète entière, certains font du retrogaming équipé d'un vidéo-projecteur. Explications: prenez votre vieille Nintendo 64, branchez-la sur un projecteur et voilà que vous pouvez jouer... sur la façade même d'un immeuble. Convivial, vous avez dit?

Autre must: FIFA. La référence des simulation de foot. Tout le monde connaît les règles et tout le monde s'éclate autour du ballon rond pixelisé.

>> Affrontez la Dream Team RMC sur "FIFA 20" en soutien à la Fondation des Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France <<

Mais le sport, le vrai, ça se fait aussi. Et le succès, très souvent en rupture de stocks depuis le début du confinement, s'appelle "Ring Fit adventure", toujours sur Switch.

Vous avez un cercle pliant très résistant entre les mains, un peu comme un volant, et il va falloir le déformer dans tous les sens pour déclencher des actions à l’écran. Ce qui fait bosser les muscles et le cardio.

On pense aussi à Just Dance, grand classique pour se bouger sur des chorégraphies endiablées.

Les jeux de société 2.0

Le Monopoly, cette vieille connaissance, fait un véritable carton en ce moment. Bien accompagné du Cluedo, du Scrabble ou encore du Trivial Pursuit. Et pour cause: ils peuvent se jouer facilement par webcams interposées. Le principe: on se connecte via Skype ou Whatsapp pour pouvoir discuter et se voir les uns les autres, et on lance un jeu de société... Là encore, il faut avoir une bonne connexion sinon c’est ingérable et ça peut vite être le bazar quand on est trop nombreux. Certains jeux s’y prêtent mieux que d’autres.

Autre grands gagnants du confinement, les jeux de gestion: on pense évidemment à Minecraft, ce jeu vidéo de construction complètement libre om s'agit de modeler (et déconstruire) un univers composé de voxels. Infini. Pour les plus petits, un jeu de gestion de zoo est également à tester: avec plus de 70 animaux à gérer, sans oublier les visiteurs pas forcément disciplinés, Planet Zoo offre des longues journées à gérer et développer son propre parc.

Xavier Allain