RMC

Des robots à tout faire d'ici 2030 ?

Dans la "Matinale week-end" ce samedi sur RMC, Anthony Morel revient sur les robots du futur qui pourraient être mis en place par Dyson d'ici... 2030.

Aujourd’hui on a les robots aspirateurs, les robots tondeuses… Mais ce n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend. D’ici 2030, on pourrait voir arriver des robots à tout faire, sortes de majordomes de s’occuper de toutes les corvées à notre place.  

Dyson, marque qu’on connaît surtout pour ses aspirateurs et ses purificateurs d’air travaille en secret depuis plusieurs années sur le sujet. Ils ont dévoilé quelques images il y a quelques jours. On y voit des prototypes de robotiques capables de se saisir d’une assiette ou d’un verre et de la poser dans le lave-vaisselle ou encore attraper une bouteille d’eau de javel. Ca peut sembler assez basique, mais c’est extrêmement complexe pour un robot d’appréhender un objet, comprendre ce que c’est, sa texture, pour s’en saisir sans le faire tomber.

Ces robots ont aussi un « cerveau » qui va lui permettre de visualiser et de cartographier une pièce, chambre, salon, comme l'être humain.

Samsung, Facebook... tous les grands groupes y travaillent

Ce qui est sûr, c’est que tous les grands groupes technologiques travaillent sur ce genre de robot majordome. Dyson est en train d’embaucher 700 ingénieurs sur le sujet. Et ils sont loin d’être les seuls : Samsung, Facebook sont sur ce même créneau. En revanche, sur le timing, on est peut-être très optimiste. En effet, on en est pas là. Mais on y arrivera probablement d’ici quelques années. Pendant ce temps, certaines briques technologiques pourraient être adaptées sur certains appareils électroménagers par exemple.

Amazon est sur le point de sortir Astro, une sorte de chien robotique qui facilite la vie au quotidien. Un petit assistant vocal monté sur roues, avec une tablette en guise de tête qui lui donne un côté animal de compagnie, censé se balader partout dans la maison. On peut lui poser des questions, le faire jouer avec les enfants, s’en servir pour regarder une vidéo sur internet ou encore permettre à une personne âgée de passer des appels vidéo très simplement. Il sortira aux Etats-Unis en avant-première pour 1000 euros environ. Pas encore le robot majordome tel qu’on peut le rêver… Mais c’est un début ! 

Anthony Morel (avec LB)