RMC

"La chronique d'Anthony Morel": des détecteurs de mensonges aux frontières européennes

L'UE va bientôt tester un moyen de réguler le passage des migrants sur certaines de ses frontières.

Rien à déclarer? Vraiment? L'Europe va bientôt tester un moyen un détecteur de mensonges basé sur l'intelligence artificielle afin de réguler le passage des migrants sur certaines de ses frontières.

Installé à trois postes-frontières de l'espace Schengen, un système de caméra intelligente va détecter si un voyageur ment sur le motif de son voyage ou le contenu de ses bagages.

En effet, l'agent virtuel iBorderCtrl est capable d'analyser le comportement non-verbal d'une personne et de repérer certains microgestes et microexpressions censés être révélateurs du mensonge. Comment ça marche? Décryptage avec Anthony Morel.

Anthony Morel et X.A