RMC

Pierre Omidyar, ce discret milliardaire franco-américain, qui soutient la guerre contre Facebook et les fake news

LE PORTRAIT DE POINCA - La lanceuse d'alerte Frances Haugen, ex-employée de Facebook, est en tournée en France pour expliquer son combat. Elle est soutenue par ce milliardaire intrigant, fondateur d'eBay.

Lundi, nous parlions de Frances Haugen, cette américaine qui dénonce les pratiques de Facebook et qui est ce mercredi à Paris pour être entendue par les députés et les sénateurs français. Et au passage on apprenait que cette lanceuse d’alerte est soutenue et financée par un très riche franco-américain, ce qui est effectivement intrigant et qui donne envie d’en savoir plus.

Pierre Omidyar est né à Paris il y a 54 ans dans une famille d’origine iranienne. Lorsqu’il a 6 ans, son père obtient un poste de scientifique aux Etats-Unis et la famille déménage à Baltimore. A 14 ans il invente son premier programme informatique pour cataloguer les livres de la bibliothèque de son lycée.

Fondateur d'eBay

A 24 ans, après des études d’informatique, il crée une première société de commerce en ligne qu’il va revendre à Microsoft en faisant fortune une première fois.

Puis il fonde Ebay, site de vente aux enchères en ligne, et c’est le jackpot. Un succès dans le monde entier. A 30 ans, il est milliardaire. Aujourd’hui il est assis sur 27 milliards ce qui en fait une des plus grosses fortunes françaises d'après le magazine Challenges, même si en réalité il est plus américain que français.

>>> A LIRE AUSSI - Qui est Frances Haugen, ancienne employée de Facebook en guerre contre le réseau social?

Il se consacre désormais à des activités philanthropiques

Deux activités principalement: la lutte contre la pauvreté en Afrique et la lutte pour une information indépendante. Il combat les fake news, finance ou crée des médias. Par exemple, “intercept”, le site qui a publié les révélations d’Edward Snowden sur les écoutes de la NSA américaine.

Il est en guerre contre les pouvoirs excessifs des Big tech, les grandes entreprises technologiques américaines. Et c’est donc naturellement que lorsque Frances Haugen a lancé sa croisade contre Facebook, Pierre Omidyar a décidé de l’aider.

Il l’a mise en contact avec les meilleurs communicants américains, et lui a organisé sa tournée européenne. Tournée qui passe donc ce mercredi par Paris, la ville natale du discret milliardaire.

Nicolas Poincaré (édité par J.A.)