RMC

Rapport qualité-prix, design: quel smartphone choisir pour Noël?

Les smartphones figurent chaque année parmi les stars sous le sapin de Noël, mais ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans la jungle des modèles disponibles. Anthony Morel nous présente sa petite sélection, sur RMC.

C’est la question qu’on me pose le plus souvent: je dois changer/offrir un smartphone, qu’est-ce que je prends? Evidemment ça dépend de plein de paramètres, à commencer par le budget. Si vous visez le haut de gamme, à côté de l'incontournable (et hors de prix) iPhone, le meilleur rapport qualité-prix se trouve du côté de Google avec des modèles comme le Pixel 7 et 7 pro. Moins connus du grand public et moins "désirables", ils proposent le même type de performances, notamment sur la photo. Mais ils coûtent 650 euros contre 1.000 euros pour un iPhone de base. Si on n’a pas ce budget-là, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions, des smartphones extrêmement performants à des prix très compétitifs.

Ma réponse est toujours d’aller regarder du côté des marques chinoises, comme Xiaomi ou Oppo. Même en entrée/milieu de gamme, vous avez des performances qui auraient semblé incroyables il y a encore quelques années, que ce soit en termes de photo, de processeur ou de qualité d’écran. La gamme Redmi Note 11 ou Oppo Reno 7 par exemple: pour moins de 300 euros, vous allez avoir un quadruple appareil photo 108 megapixels. Pas aussi puissant qu’un iPhone dernier cri, mais si vous ne jouez pas aux derniers jeux vidéo full HD, ça ne devrait pas poser de problème... Et puis, on n’est pas obligé d’acheter LE dernier modèle qui vient de sortir. Il y a des téléphones sortis il y a un ou deux ans qui sont tout à fait performants et souvent bradés. Vous pouvez aussi évidemment vous diriger vers les smartphones reconditionnés, sur des sites comme Backmarket ou ReCommerce par exemple. Attention à certaines petites choses, comme l’état de la batterie, quand vous passez commande néanmoins.

L’écran pliable, en vogue

Et si on veut se la raconter un peu? En termes de design, si on veut quelque chose qui sorte du lot (le smartphone, c’est aussi un marqueur social, aussi futile que ça puisse sembler), j’ai deux options, une chère et une moins chère... L’option chère, c’est d’aller regarder du côté des smartphones à écran pliable (+1.000 euros). Il y a de plus en plus de modèles et la qualité s’est beaucoup améliorée. Comme le Razr de Motorola. Je rappelle le principe: des smartphones équipés d’un écran souple. On peut plier le téléphone en deux le long de l’écran pour qu’il tienne dans la poche, et on peut le déplier comme un livre ou un carnet, pour se retrouver avec un format tablette. Certains se plient comme un livre, les autres comme un petit miroir de poche. Cela permet d’avoir un grand écran qui prend peu de place. On peut aussi utiliser plusieurs applis en même temps, avoir ses mails ouverts en regarder une vidéo par exemple. L’autre option, moins chère, autour de 400 euros, c’est le Nothing phone, lancé cette année. Il est complètement transparent avec des bandes lumineuses, on voit les composants à l’intérieur. Un très bon smartphone milieu de gamme.

Une autre option, pour les sportifs ou les maladroits, ce sont les smartphones anti-choc. Pour un beau-frère maladroit ou fan d’ultratrail dans le désert… Des smartphones durcis (plus qu’incassables, qui est surtout un terme marketing car un bon coup de marteau et l’incassable est cassé…), capables de résister à la plupart des chocs. Ils sont un peu moins fins et esthétiques que les modèles classiques (encore que), mais ce qu’ils perdent en finesse, ils le gagnent en robustesse. Longtemps, ces téléphones durcis ont été réservés aux militaires ou aux professionnels du BTP notamment. Mais désormais, les fabricants visent beaucoup plus large, notamment les amateurs de sports d’extérieur qui ne veulent pas s’encombrer d’un téléphone qui va exploser au moindre choc, ou tout simplement les maladroits. On peut citer la marque française Crosscall, qui s’est spécialisée dans les smartphones tout terrain, Doogee ou encore Caterpillar, marque connue pour ses tractopelles. Donc niveau solidité, c’est du sérieux.

Anthony Morel