RMC

Un compte Instagram pour raconter l'Holocauste

Le compte Instagram Eva Stories raconte le quotidien d'une adolescente juive de 13 ans… pendant la Shoah.

C'est un compte Instagram a priori banal. Celui d'une adolescente âgée de 13 ans qui partage les notes de son journal intime... Sauf qu'Eva est une jeune juive roumaine pendant la Shoah. A travers de courtes vidéos publiées chaque jour, elle raconte tout, de son arrivée dans le ghetto à son transfert dans le train en direction d’Auschwitz.

Elle partage l'horreur de son quotidien, la peur quand les SS débarquent dans l'appartement où elle se réfugie, l'étoile jaune qu'elle doit coudre sur son manteau. Ces récits sont basés sur l'histoire vraie d'Eva Heyman, déportée à Auschwitz en 1944 avec ses grands-parents. Arrivée en juin, elle décède quelques mois plus tard dans les chambres à gaz.

Plus d'un million d'abonnés

La mère d'Eva, qui a survécu, a pu retrouver le journal intime de sa fille qu'elle fera publier en 1948 sous le titre J'ai vécu si peu.

Le compte a été lancé pour la journée de commémoration de la Shoah en Israël, le 27 avril. A l'origine du projet, Mati Kochavi un milliardaire israélien qui dit avoir investi plusieurs millions de dollars pour faire vivre ce compte. 

Ce journal d'Anne Frank 2.0 a pour vocation d'informer les jeunes générations sur l'holocauste. Et ce compte remporte un grand succès: plus d'un million d'abonnés en 15 jours.

Paulina Benavente