RMC

Tirailleurs sénégalais naturalisés à l'Elysée: "c'est une justice qui nous est rendue"

28 tirailleurs sénégalais vont être reçus ce samedi à l'Elysée pour être naturalisés français. Ils ont entre 82 et 91 ans et ont tous combattus dans les rangs de l'armée française en Indochine ou en Algérie. RMC les a rencontrés.

Ce sera une cérémonie historique et inédite qui aura lieu ce samedi à 11h30. François Hollande recevra 28 tirailleurs sénégalais pour leur naturalisation française. Ils sont âgés de 82 à 91 ans et ont combattus dans les rangs de l'armée française pendant les guerres d'Indochine et d'Algérie.

L'ancien soldat Ndongo, 82 ans, a préparé son plus beau costume, une quinzaine de médailles accrochée près du cœur. Il a combattu pour la France en Algérie car "c'était un devoir". A l'époque, il avait 19 ans. "Une guerre n'est jamais facile… Les camarades qui meurent à côté de vous, c'est quelque chose de terrible, on en garde toujours le souvenir".

"Le président a fait ce que d'autres n'ont pas pu ou voulu faire"

Ndongo vit en France depuis 10 ans, il touche une allocation de solidarité de 700 euros par mois. Devenir français, c'était son autre combat: "C'est une fierté. C'est une justice qui nous est rendue. Un grand merci au président. Il a fait ce que d'autres n'ont pas pu ou voulu faire, ça fait de nous des citoyens français à part entière".

Une centaine d'autres anciens combattants devraient à leur tour être naturalisés français dans les prochains mois.

P.B. avec Marie Monier