RMC

Tribune de soutien à Mennel: "J'ai été révulsé par le déferlement de violence"

Mennel Ibtissem a quitté The Voice après la révélation de publications complotistes sur son compte Facebook. Saïd Benmouffok, professeur de philosophie, expliquait ce lundi matin sur RMC pourquoi il avait écrit une tribune de soutien à la chanteuse.

La chanteuse Mennel Ibtissem a finalement quitté l'émission The Voice ce vendredi après la polémique sur des messages complotistes publiés sur son compte Facebook. Dans une tribune publiée dans Libération, Saïd Benmouffok, professeur de philosophie, déplorait l'"écrasement public" de la jeune femme.

Il est revenu sur cette tribune ce lundi matin face à Jean-Jacques Bourdin: "J'ai reçu de très nombreuses réactions à ma tribune et je l'interprète de plusieurs manières. J'ai reçu des réactions négatives, des injures, des propos extrêmement violents mais aussi des messages de remerciement".

"La question, c'est comment on réagit"

L'enseignant estime qu'il faut pouvoir réagir autrement face à de tels propos: "Quand j'ai pris connaissance de cette affaire, j'ai été révulsé par le déferlement de violence que ça a suscité. Les propos qu'a pu tenir Mennel sont inadmissibles et inacceptables, mais ce sont des propos que j'ai pu entendre en 2015 et 2016 dans mes classes. Ce sont des propos que j'entends encore de temps en temps, des propos à tendance complotiste. La question, c'est comment on réagit, comment on fait en sorte de combattre ces idées qui se répandent à travers les réseaux sociaux. Et le déferlement de violence qu'a subi Mennel me semble contre-productif et même nuisible pour les combattre. Dans mes classes, j'entends ces idées et je les déconstruis de manière pédagogique".

Jean-Jacques Bourdin et P.B.