RMC

Trierweiler: ces libraires qui "ne veulent pas vendre ce livre de caniveau"

Le livre de Valérie Trierweiler est en rupture de stock, selon son éditeur.

Le livre de Valérie Trierweiler est en rupture de stock, selon son éditeur. - Pascal Guyot - AFP

Plusieurs libraires indépendants refusent de vendre le livre de Valérie Trierweiler. "Je n'ai pas à vendre les règlements de compte d'un couple", a justifié l'un d'entre eux, ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin, sur RMC.

C'est un parti pris qui se fait au détriment des ventes. Alors qu'il s'arrache, plusieurs libraires refusent de vendre le livre de Valérie Trierweiler, Merci pour le moment. C'est le cas notamment de Xavier de Marchis, fondateur de la librairie “Contretemps”, dans le 7ème arrondissement de Paris. Depuis samedi matin, il a collé une affichette dans sa librairie pour expliquer pourquoi il refuse de vendre le livre: "Nous sommes libraires. Nous avons 11.000 livres. Nous n’avons pas vocation à être la poubelle de Trierweiler et Hollande. 'Merci pour ce moment' de compréhension", y est-il écrit.

Invité ce lundi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Xavier de Marchis a poursuivi sa charge contre le livre de Valérie Trierweiler. "Ce n'est pas le cœur de mon métier, a-t-il argumenté. Je n'ai pas à vendre les règlements de compte d'un couple. Le livre de l'avis général, est d'une platitude voire d'une nullité sans nom. L'essentiel est dans la presse. Ça n'a aucun intérêt".

"Je refuse de servir la soupe à ce genre de livre"

Il a répondu à ceux qui doute de son impartialité : "Ce n'est ni un geste politique, ni un soutien à François Hollande. Notre objectif, en tant que libraire indépendant, c'est de proposer des livres rares, des lectures que vous ne feriez pas, pour guider les gens et leur faire découvrir des choses". Le libraire a également rejeté toute idée de censure. "Je le commande si on me le demande, mais je refuse de servir la soupe à ce type de livre de caniveau et de coup médiatique. Je refuse d'engraisser ce système". Un système qui continue de fonctionner sans lui, puisque, selon le Syndicat de la librairie française, le livre, malgré un tirage de 200.000 exemplaires, est en rupture de stock "dans la très grande majorité des points de vente".

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin